•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CAQ promet 200 millions par année pour les soins à domicile

Le chef de la Coalition avenir Québec François Legault en

François Legault veut développer une politique nationale sur la question des soins à domicile.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Potvin

Radio-Canada

Le chef de la Coalition avenir Québec François Legault investirait 800 millions de dollars sur quatre ans pour améliorer les soins et les services à domicile offerts aux personnes âgées, s'il est porté au pouvoir.

Un texte de Ximena Sampson

Grâce à ce montant, « un des plus importants engagements financiers du parti », selon M. Legault, les CLSC pourront embaucher davantage de ressources professionnelles et les aînés auront de l’aide domestique chez eux pour l’élaboration des repas, les soins d’hygiène et le ménage.

« Ça coûte beaucoup plus cher de donner un « abonnement » à l’urgence [...] que d’aller à domicile soigner les gens et faire du préventif », a-t-il soutenu, lors de son arrêt à Châteauguay, au sud-ouest de Montréal.

M. Legault a précisé qu’il mettra en place une « clause cadenas » pour empêcher que, dans l’avenir, les sommes qui devraient être consacrées aux soins à domicile soient finalement détournées pour d’autres rubriques telles que les urgences.

« C’est toujours tentant de mettre plus d’argent dans les urgences parce qu’on en parle dans les journaux », a-t-il précisé.

Toutefois, il croit que c’est plutôt en investissant dans la prévention et les soins de première ligne qu’on réussira à désengorger les hôpitaux.

Son parti veut également mettre en place des équipes interdisciplinaires en gériatrie sociale, inciter financièrement les médecins à faire plus de visites à domicile et élaborer une nouvelle politique nationale sur les soins à domicile.

On va faire le virage qui n’a pas été fait depuis 15 ans.

François Legault, chef de la Coalition avenir Québec

Selon la CAQ, quelque 31 000 personnes attendent un service de soutien à domicile du CLSC.

Québec consacre déjà quelque 2 milliards de dollars par année pour les soins à domicile, dont ont bénéficié, en 2016-2017, 339 000 personnes.

Le Parti libéral a lui aussi annoncé qu'il injecterait 200 millions de dollars par année pour l'ajout de personnel pour les soins à domicile.

Besoin de changement

Faisant un parallèle avec l’échange du capitaine du Canadien de Montréal, Max Pacioretty, M. Legault a soutenu que le Québec aussi avait besoin d’un changement et que seul son parti avait une chance de vaincre le Parti libéral.

« Quinze ans, ce n’est pas bon, ce n’est pas sain pour la démocratie », a affirmé le chef de la CAQ. « Si les libéraux gagnaient, on aurait 19 années de règne libéral. »

Mode de scrutin

En ce qui concerne la réforme du mode de scrutin, M. Legault s’est engagé à déposer un projet de loi dans les 12 mois suivant son éventuelle arrivée au pouvoir. « On ne fera pas comme Justin Trudeau », a-t-il conclu.

Politique provinciale

Politique