•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il écrit aux 246 Nicole de l'université pour retrouver celle sur laquelle son regard s'est arrêté

Des femmes posent pour une photo de groupe.
Une amitié pour le moins inattendue s'est créée entre certaines des Nicole qui ont été contactées via un courriel de masse. Photo: Radio-Canada / Anis Heydari
Radio-Canada

Lorsqu'un dénommé Carlos a perdu la trace d'une Nicole rencontrée à une soirée, il a envoyé un courriel à toutes celles partageant ce prénom à l'Université de Calgary... avec des conséquences inattendues.

« Je t'ai rencontrée la nuit dernière et tu m'as donné le mauvais numéro », a écrit Carlos vendredi dans son adresse aux 246 Nicole, Nicky, Nikki, Nicolette et Nik de l'établissement.

Il n'a pas immédiatement retrouvé la bonne Nicole, mais a permis à d'autres de créer un lien d'amitié : une page Facebook Nicole from last night (Nicole de l'autre soir) a été lancée et quelques-unes se sont rencontrées en personne.

La principale intéressée a finalement indiqué avoir pu recontacter Carlos, qui a pu mal noter son numéro, grâce au « puissant réseau des Nicole ».

Alberta

Société