•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CAQ prône un meilleur accès à la culture chez les jeunes

Le chef de la CAQ François Legault lève son pouce en l'air pour indiquer que sa proposition est bonne.

Le chef de la CAQ François Legault estime qu'il n’y a pas assez de sorties culturelles pour les jeunes dans les écoles de la province.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Potvin

Radio-Canada

La Coalition avenir Québec (CAQ) souhaite offrir aux élèves de niveau primaire et secondaire deux sorties culturelles gratuites par année, estimant au passage qu'il s'agit d'un levier d'intégration et de cohésion sociale.

Un texte de Yannick Donahue

D’entrée de jeu, le chef caquiste François Legault a souligné l’importance d’éveiller les enfants à la culture. « Pour moi, c’est indissociable, quand on parle d’éducation, on doit aussi parler de culture », a-t-il déclaré.

Le parti a proposé aux écoles d’offrir aux élèves deux sorties culturelles par année, et ce, gratuitement. La CAQ prévoit réserver une enveloppe budgétaire de 25 M$ à ce projet.

Cette mesure vise les élèves du préscolaire jusqu’à la fin des études au niveau secondaire. Les enseignants auront la liberté de choisir et d’organiser les sorties culturelles qu’ils désirent.

Il n’y a pas assez de sorties culturelles. Les enseignants veulent en organiser, mais on ne leur donne pas les moyens de leurs ambitions.

François Legault, chef de la CAQ

Le chef de la CAQ fait référence par exemple à des visites au musée ou à des sorties au théâtre. Selon la CAQ, il s’agit de la meilleure façon d’éveiller les enfants du Québec aux arts et à la culture en plus de développer les publics de demain.

François Legault a précisé qu’il s’attend à ce que les élèves fréquentant des écoles francophones aillent voir des pièces de théâtre en français et que ceux qui vont à l’école anglophone assistent à des productions anglophones.

Plus de livres dans les écoles

La CAQ souhaite aussi opérer un « rattrapage pour compenser le sous-financement des bibliothèques scolaires ».

Elle compte regarnir les bibliothèques des écoles de la province en y injectant 5 M$ de plus par année pour l’achat de livres.

Concrètement, cette annonce représente un montant de 20 $ dépensé par élève, soit deux livres par jeune. Actuellement, l’État verse 15 M$ par année aux bibliothèques scolaires.

On a des bibliothèques qui sont dégarnies. Si on veut donner le goût de la lecture aux jeunes, il faut qu’il y ait des livres récents dans nos bibliothèques. Il faut qu’il y ait une multitude de choix.

François Legault, chef de la CAQ

La formation politique constate une « très grande disparité entre les budgets alloués à l’acquisition de livres par les différentes commissions scolaires ».

Les deux propositions du parti de François Legault totalisent donc 30 M$.

Un outil d’intégration

François Legault estime que la culture constitue aussi un levier d’intégration.

« Avoir accès à la culture québécoise, c’est une façon aussi de rassembler les Québécois de toutes origines. C’est important pour l’avenir du Québec. C’est important pour la cohésion sociale. C’est important pour le vivre ensemble », a-t-il dit.

Les sorties culturelles scolaires ont fait couler beaucoup d'encre en raison d'une directive annoncée en juin par le ministère de l'Éducation. On exigeait alors la gratuité pour toute sortie ou activité culturelle offerte. Plusieurs organismes culturels avaient signalé que la mesure en question avait provoqué de nombreuses annulations, leur causant des difficultés financières.

Le chef caquiste, qui estime que le parti libéral n'en fait pas assez, a indiqué qu’il entend faire d’autres annonces au sujet de la culture durant la campagne électorale.

Le gouvernement libéral a récemment annoncé un investissement de 9,5 millions $ pour les sorties éducatives culturelles.

Politique provinciale

Politique