•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PLQ courtise les proches aidants avec un nouveau crédit d'impôt

Philippe Couillard serre la main d'une femme qui est assise, avec d'autres personnes, dans une chaise extérieure berçante.
Philippe Couillard était à Trois-Rivières dimanche matin pour annoncer un nouveau crédit d'impôt afin d'aider les proches aidants qui veulent accueillir des aînés à la maison. Photo: Radio-Canada / Frédéric Deschênes
Radio-Canada

Le Parti libéral du Québec (PLQ) promet d'offrir un nouveau crédit d'impôt aux familles qui adapteraient leur logement pour accueillir un aîné en perte d'autonomie.

Un texte de Romain Schué

Ce crédit d’impôt atteindrait 2400 $ maximum et ne pourrait être demandé qu’une seule fois.

Pour l’obtenir, le propriétaire d’un logement devrait par exemple fournir une preuve de la construction d’une rampe d’accès ou d'un ascenseur à son domicile. Un remboursement de 20 % serait ainsi accordé pour tous travaux excédant 2000 $.

Cette mesure est estimée à 40 millions par année par le PLQ.

Selon le parti, 1,5 million de Québécois se qualifient de proches aidants.

Le PLQ compte aussi développer d'autres formes de services de répit pour les aînés et les adultes souffrant de maladies graves. Un plan d'action gouvernemental sur les proches aidants sera lui aussi mis en œuvre, promet le chef libéral, qui chiffre à 89 millions l'investissement total du PLQ.

Cette somme s'ajouterait à la bonification du soutien aux aidants naturels de 100 millions d'ici 2023, annoncée dans le dernier budget du gouvernement Couillard.

Philippe Couillard a affirmé que la question de l'octroi d'un salaire aux proches aidants serait probablement discutée lors d'un forum qu'il propose de tenir sur la question plus large des aidants naturels.

« Mais c'est compliqué ça. Vous savez immédiatement ce que ça veut dire. C'est qu'il faut déterminer ce qu'est un proche aidant. Comment prouve-t-on qu'on est un proche aidant? Combien de paperasse faut-il remplir pour prouver que chaque semaine on est un proche aidant? Ça risque d'être assez lourd et assez arbitraire à la fois », a-t-il indiqué, en conférence de presse à Trois-Rivières.

Une demande populaire

Le chef libéral a défendu sa stratégie en comparaison avec celle des autres partis, dont la plupart proposent de bonifier les crédits déjà existants.

Vous savez, on n'a pas pris ça dans les airs, cette idée du crédit d'impôt pour les maisons. Les gens nous l'ont demandé.

Philippe Couillard, chef du Parti libéral

La Coalition avenir Québec (CAQ) a elle aussi fait part de sa politique pour les proches aidants en cas de succès électoral. Le parti de François Legault a notamment promis de doubler le crédit d’impôt actuel, qui passerait de 1176 $ à 2500 $ par an.

Québec solidaire (QS) compte lui aussi bonifier ce crédit d’impôt. QS a promis d’injecter 250 millions par année en services et aide financière.

De son côté, le Parti québécois (PQ), dans son programme, prévoit « une politique pour les proches aidants, contenant notamment 8 heures de répit par semaine ».

Politique provinciale

Politique