•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Florence devient un ouragan de catégorie 1

Vue sur l'océan Atlantique de l'espace où l'on voit la formation de nuages en spirale propres aux ouragans à trois endroits distincts, soit les tempêtes tropicales Florence, Isaac et Helene.
La tempête tropicale Florence vue de l'espace par un satellite du Centre national des ouragans. Photo: Centre national des ouragans

La tempête tropicale Florence est devenue dimanche un ouragan de catégorie 1; elle souffle sur l'Atlantique avec des vents de 120 km/h en direction de la côte est américaine.

Florence doit gagner la terre ferme d’ici le milieu de la semaine. Elle pourrait d'ici là devenir un ouragan de catégorie 4, selon le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami.

Deux autres tempêtes tropicales, Isaac et Helene, devraient aussi gagner en intensité et devenir des ouragans, selon les prévisions du NHC.

Pendant ce temps, les gouverneurs de la Virginie, de la Caroline du Nord et de la Caroline du Sud ont déclaré l’état d’urgence, invitant les habitants à se préparer au passage de Florence.

Les remous générés par Florence se faisaient sentir aux Bermudes et commençaient à gagner la côte est américaine, où l’on s’attend notamment à des vagues dangereuses.

« Nous sommes présentement au plus fort de la saison des ouragans », a indiqué sur Twitter le gouverneur de Floride, Rick Scott. « La préparation contre d'éventuels dégâts devrait être la priorité pour vos familles. »

Incertitudes

La trajectoire de Florence demeurait incertaine dimanche, mais le NHC précise qu’il y a un « risque d’impact direct » quelque part entre la Floride et la Caroline du Nord.

« Cette tempête est trop puissante et sa trajectoire est trop incertaine pour prendre des risques », a indiqué samedi le gouverneur de Caroline du Sud, Henry McMaster.

Si Florence frappe l'une des deux Carolines, ce serait le premier ouragan de catégorie 4 à atteindre ces deux États depuis Hugo en 1989. Ce sera le premier ouragan de force majeure à frapper la côte est depuis Jeanne en 2004.

L’armée américaine est également en alerte : la Marine a ordonné à tous ses navires à Hampton Roads, en Virginie, de prendre la mer pour éviter des dommages causés par la tempête.

« Nos navires peuvent mieux supporter des tempêtes de cette intensité lorsqu’ils sont en mouvement », a expliqué l’amiral Christopher Grady.

Avec les informations de Reuters, et CNN

Conditions météorologiques

International