•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois piétons happés par des autos à Montréal en quelques heures

Policiers et ambulanciers entourent la civière qu'on entre dans l'ambulance.

L'homme de 55 ans happé par une voiture au coin de la rue Jeanne-Mance et du boulevard René-Lévesque a succombé à ses blessures

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En moins de 12 heures, trois personnes ont été happées par des autos à Montréal. L'une des victimes est morte.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a confirmé qu'un piéton de 55 ans a succombé à ses blessures après avoir été happé par une voiture alors qu’il traversait la rue Jeanne-Mance à l'intersection du boulevard René-Lévesque vers 2 h 45 dimanche.

La victime n'aurait pas respecté le feu rouge qui lui interdisait de traverser.

Il s'agit de la 18ème collision mortelle à survenir en 2018 a Montréal.

La conductrice du véhicule, une femme d'une trentaine d'années, a subi un choc nerveux.

Quelques minutes plus tard, à quelques kilomètres de là, à l’intersection de l'avenue du Mont-Royal et de la rue Saint-Denis, un autre homme a été renversé par un véhicule. Lui aussi traversait la rue alors qu’il n’en avait pas le droit après avoir quitté rapidement le lieu d'un conflit à l'extérieur d'un bar.

L'homme de 24 ans a été blessé à la tête et au bas du corps, mais sa vie n'est pas en danger.

Par ailleurs, samedi après-midi, un autre piéton a été blessé à la tête après avoir été happé par un taxi à l'intersection de l'avenue Bourbonnière et de la rue Sainte-Catherine, dans l'arrondissement de Hochelaga-Maisonneuve. Les médecins ne craignent plus pour la vie de l'homme de 34 ans.

Le conducteur du taxi, un homme de 56 ans, a subi un choc nerveux.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !