•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’avenir des archives de Winnipeg préoccupe des historiens

Photo : Radio-Canada / Aidan Geary

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des historiens s'inquiètent de l'avenir des archives de Winnipeg qui ont été déplacées de la bibliothèque Carnegie vers un entrepôt en raison de dégâts provoqués par de fortes pluies en 2013.

L’entrepôt, plus petit que la bibliothèque, est situé sur la rue Myrtle. Il abrite temporairement des documents municipaux et privés dont certains remontent à 1873. Leur valeur est estimée à 4 millions de dollars pour des raisons d’assurance, selon le rapport annuel 2017 de la Ville de Winnipeg.

Tom Nesmith, un professeur à la retraite de l’Université du Manitoba qui a travaillé plus de 10 ans aux archives nationales à Ottawa, déplore « l’indifférence » à laquelle font face ces documents, malgré les « progrès » qui avaient été réalisés peu après leurs déplacements dans l'entrepôt.

Les fortes pluies avaient endommagé le toit de la bibliothèque Carnegie qui était en travaux. Selon la présidente de l’Association des archivistes du Manitoba, Heather Bidzinski, l’entrepôt ne peut pas contrôler le taux d’humidité ou la température.

Les spécialistes manquent aussi d’espace pour s’occuper des documents souvent fragiles. Cependant, dit-elle, les documents dans l’entrepôt ne sont pas à risque immédiat de se détériorer. Il s’agit surtout de bien les protéger à long terme.

Par ailleurs, le nombre de visiteurs aux archives a chuté de plus de 50 % depuis l’année du déplacement, constate le professeur Nesmith, en passant de 720 en 2013 à 347 en 2017.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !