•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de l’état d’urgence en Colombie-Britannique

Un pompier éteint des flammes.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique met fin à l'état d'urgence dans la province, en raison des conditions météo favorables. Pour l'instant, 485 feux sont toujours actifs dans la province.

Photo : Twitter/BC Wildfire Service

Radio-Canada

En raison du temps frais et des progrès réalisés dans la lutte contre les incendies de forêt, le gouvernement de la Colombie-Britannique met fin à l'état d'urgence dans la province, 24 jours après l'avoir déclenché.

L'état d'urgence a été déclaré le 15 août, et prolongé à une reprise, le 29 août. Plus de 13 000 kilomètres carrés de terres ont brûlé depuis le début de la saison des feux.

Il y a toujours 485 incendies actifs dans la province, mais les conditions météo devraient faciliter la tâche des pompiers dans les prochains jours.

Le Service de lutte contre les incendies de forêt a par ailleurs levé l’interdiction de faire des feux de camp dans certaines régions de la Colombie-Britannique, dont celles de Prince George, de Cariboo et de Kamloops.

Colombie-Britannique et Yukon

Feux de forêt