•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cochrane installe enfin son nouveau Chimo

Un groupe de personne posant devant une sculpture d'ours polaire

La Chambre de commerce de Cochrane était fière de présenter la nouvelle version de l'emblème de la municipalité.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La nouvelle sculpture format géant d'un ours polaire, l'emblème de cette communauté du Nord-Est de l'Ontario, a été dévoilée vendredi lors d'une cérémonie très attendue par la communauté.

Un texte de Miguel Lachance avec les informations de Francis Bouchard

Après avoir été entreposé pendant près de six mois après son arrivée depuis Nanaimo, Chimo l’ours polaire pourra enfin accueillir les visiteurs à l’entrée de la municipalité.

On a travaillé très fort depuis 3 ans, raconte Jamie Mageau, le président de la Chambre de commerce de Cochrane. C’est un soulagement de pouvoir enfin l'installer.

De nombreux événements ont été organisés pour amasser les 45 000 $ nécessaires pour payer la sculpture et son transport.

Le sculpteur Dan Richey avec son prototype ours polaire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le prototype fait 1,8 m de haut et trois mètres de longueur et la sculpture qui sera installée à l’entrée de la ville aura 4,5 m de haut, par huit mètres de long.

Photo : Dan Richey

La sculpture mesure 8 m de long et 4,5 m de haut et pèse plus de 800 kilos. Elle a été transportée jusqu’à Cochrane en pièces détachées avant d’être assemblée par le sculpteur Dan Richey.

Nous allons vérifier avec le Livre des records Guinness, mais je crois que c’est le plus grand ours en bois sculpté au monde.

Une citation de : Jamie Mageau, président de la Chambre de commerce de Cochrane
La sculpture de l’ours polaire Chimo sur une plateforme de transportAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La sculpture est si imposante qu’il a fallu couper les pattes pour son transport entre Nanaimo en Colombie-Britannique et Cochrane en Ontario.

Photo : Dan Richey

La Chambre de commerce et la Municipalité envisagent maintenant d’améliorer le site pour qu’il devienne un site touristique exceptionnel.

Les lettres géantes et la sculpture de l'ours polaire de CochraneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les lettres géantes et la sculpture de l'ours polaire de Cochrane

Photo : Nathalie L. Rancourt

Je voulais que le nouveau Chimo ressemble à l’ancien, mais avec plus de détails, pour qu’il ait l’air plus réaliste, explique l’artiste.

Les lettres géantes et la sculpture de l'ours polaire de CochraneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les lettres géantes et la sculpture de l'ours polaire de Cochrane

Photo : Nathalie L. Rancourt

Je suis heureux de le voir à sa place et que ce soit terminé, ajoute M. Richey.

C’est le plus grand projet que j’aie accompli, raconte l’artiste. Le plus important défi était de déplacer les très lourdes bûches de chêne.

La Ville a aussi acheté le prototype, plus petit et également sculpté dans du bois de chêne, et l’a installé plus tôt cet été à une intersection du centre-ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !