•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux résidences pour personnes âgées évacuées en une semaine à Kingston

Une personne âgée marchant aidée par une employée

Pour la deuxième fois cette semaine, les personnes âgées d'une résidence pour aînés de Kingston doivent quitter leur logement.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour la deuxième fois cette semaine, les résidents d'une maison de retraite de Kingston doivent quitter leur logement. Le service d'incendie de la ville a remis un avis d'expulsion à la résidence Fairfield Management East, située dans l'est de la ville.

Un texte de Frédéric Pepin

Lundi, les pompiers de Kingston faisaient la même chose dans une résidence de l'ouest de la ville. Les deux établissements sont la propriété de la firme Q and Sons Management, basée à Mississauga.

Selon le service d’incendie, les responsables des deux résidences ne respectent pas les règlements de protection contre les incendies. Par exemple, il n’y a pas assez de personnel dans les établissements pour s’occuper des résidents en cas d'incendie.

Un camion de déménagementAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pour la deuxième fois cette semaine, les résidents d'une résidence pour personnes âgées de Kingston doivent quitter leur logement.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Aujourd’hui à la résidence Fairfield Manor East, les résidents et leurs proches vident les chambres et entassent leurs biens dans des camions de déménagement.

La vingtaine de résidents ont trouvé un autre logement ailleurs à Kingston ou dans les communautés avoisinantes. Du personnel du Réseau local d’intégration des services de santé du Sud-Est (RLISS du Sud-Est) aide les gens touchés par l’avis d’expulsion à se trouver un autre logement.

C’est extrêmement frustrant. Le propriétaire des lieux n’a aucune sympathie pour les résidents, tout ce qu’il veut c’est notre argent

David Payne, résident

Ce n’est pas humain, de faire cela à des personnes âgées. Ma mère a 91 ans et devoir déménager comme cela et bouleverser son quotidien, c’est énormément stressant pour elle et pour toute la famille, ajoute Kristine Hebert, la fille de l'une des résidentes.

Des accusations portées contre le propriétaire

La firme Q and Sons Management de Mississauga n’a pas répondu à nos demandes d’entrevue.

Le vendredi 31 août, le propriétaire Muhammad Qazi a été accusé de contrevenir au règlement de sécurité des incendies qui s’applique aux bâtiments qui abritent des occupants vulnérables.

Le propriétaire fait face à des accusations de la part du service d’incendie relativement à ses deux résidences de Kingston.

Au mois de juillet 2018, l’Office de réglementation des maisons de retraite a retiré le permis d'exploitation du propriétaire pour la résidence de l’est de la ville.

Cette décision a été portée en appel par M. Qazi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !