•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Legault est « le principal danger pour le français », selon Lisée

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée

François Legault est une menace pour le français, dit Jean-François Lisée.

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguère

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, a repris la balle au bond de son adversaire caquiste, et a durement attaqué François Legault sur la question identitaire vendredi matin.

Interrogé à savoir si le chef de la CAQ avait raison de craindre « que nos petits-enfants ne parlent plus français », Jean-François Lisée a accusé François Legault d'être lui-même une menace pour la survie du français.

« La pire chose qu’on puisse faire pour le français au Québec c’est d’adopter la proposition de la CAQ. qui serait d’accord pour que 40 000 personnes par année entrent au Québec sans savoir le français », a-t-il affirmé.

« C’est pire que les libéraux », a assuré M. Lisée, dénonçant son adversaire d'avoir déclaré à la radio anglophone qu’« on insiste beaucoup trop sur la connaissance du français des immigrants ».

Jean-François Lisée a confirmé en après-midi que le Parti québécois présentera samedi ses mesures pour assurer la protection du français au Québec.

Invité ce matin à clarifier son point de vue, M. Legault a expliqué qu’ils pourraient apprendre le français une fois arrivés ici, et que ce n’est que s’ils réussissent un examen de langue qu’ils pourront obtenir leur citoyenneté.

« Ce qu’on dit, c’est qu’on veut mettre plus de poids dans le choix des immigrants à répondre aux besoins du marché du travail », a-t-il précisé lors de son point de presse à Pointe-aux-Trembles, dans l’est de Montréal.

« Le Québec perd 26 % de ses immigrants, a-t-il soutenu. Il faut être capable de les choisir d’abord en fonction des qualifications. »

Après leur arrivée, ils auraient trois ans pour passer un test de français.

Cependant, a soutenu Jean-François Lisée, difficile de compter sur un apprentissage du français une fois au Québec, puisque les cours de francisation « sont un échec », selon un constat récent de la vérificatrice générale. Dans son rapport annuel 2017-2018, Guylaine Leclerc constate que plus de 90 % des immigrants ayant fait le cours de francisation sont incapables de fonctionner au quotidien en français.

[La proposition de la CAQ] c'est de l’incompétence programmée et dangereuse qui va nuire au français au Québec.

Jean-François Lisée, chef du Parti québécois

Combien d’immigrants pour le Québec?

Jean-François Lisée a également précisé quel pourrait être le seuil d'immigration d'un gouvernement péquiste. « Probablement ça va être autour de 35-40 000 [personnes par année] parce que ça va être le succès. Ce n’est pas de la numérologie, c’est fondé sur notre connaissance passée de la proportion [de cas d’immigration] qui ont été des succès ou à peu près. »

Il estime que ces seuils doivent être établis après « une évaluation sérieuse et crédible ».

Je veux que le vérificateur général, avec des gens de la main-d’oeuvre et les gens des régions, nous disent quels sont nos besoins et notre capacité d’intégration.

Jean-François Lisée, chef du Parti québécois

En 2017, la province a admis 52 388 nouveaux arrivants, selon les données du ministère de l'Immigration du Québec. Le chef de la CAQ propose, lui aussi, de baisser ce nombre à 40 000.

Enfin, le chef péquiste suggère à François Legault, s’il veut modifier les critères du programme de regroupement familial, comme il l'affirmait mardi, de voter pour obtenir l’indépendance du Québec et ainsi reprendre le contrôle sur cette compétence fédérale. « S’il pense que c’est important, qu’il vote PQ », a-t-il conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !