•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

100 M$ pour un centre de santé autochtone à Norway House

Plusieurs politiciens et leaders autochtones posent devant un bac de terre et près d'un grand panneau qui annonce le « centre d'excellence en santé de Norway House ».

Pelletée de terre pour le nouveau centre d'excellence en santé qui sera construit à Norway House, dans le nord du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Erin Brohman

Radio-Canada

Le gouvernement du Canada investira 100 millions de dollars sur 5 ans pour la construction d'un Centre d'excellence en santé dans la communauté crie de Norway House, dans le nord du Manitoba.

La ministre des Services aux Autochtones, Jane Philpott, était de passage à Norway House, vendredi, pour en faire l’annonce. Le gouvernement fédéral souligne qu’il s’agit d’un projet mené par la communauté autochtone, qui en dirige la conception, la planification et la conception.

L’établissement offrira des programmes et des services communautaires d’urgence, d’hospitalisation et de diagnostic aux quelque 8000 membres de la Nation crie de Norway House et de la région. Le nouveau centre remplacera l’hôpital déjà existant de la communauté.

L’exploitation, à long terme, sera aussi confiée à la communauté. L'établissement deviendra ainsi le plus grand centre de santé dirigé par une Première Nation de l’histoire du Manitoba, dit un communiqué du gouvernement fédéral.

« Aujourd’hui est une journée historique pour notre communauté [...]. Ce nouvel établissement ultramoderne permettra non seulement de répondre aux besoins en soins de santé de notre communauté, mais aussi de créer des possibilités d’éducation, de formation et d’emploi pour notre population », déclare le chef Larson Anderson, de la Nation crie de Norway House.

La Dre Courtney Campbell Leary, conférencière au département de médecine familiale de l’Université du Manitoba et membre de la communauté de Norway House, se réjouit de ces nouvelles.

C’est dans notre langue traditionnelle que nous offrirons nos services à notre communauté et que nous prodiguerons notre enseignement aux futurs fournisseurs de soins de santé.

Dre Courtney Campbell Leary

Le centre sera doté, entre autres, d’une unité des naissances, d’un département de soins d’urgence et d’une salle de traumatologie, d’une salle de radiographie, d’une salle d’examen et d’isolement pour les patients en soins bariatriques, c’est-à-dire atteints d’obésité.

L'endroit abritera aussi une pharmacie gérée par la communauté, et il y aura une salle culturelle et des espaces de formation.

Améliorer le système de santé

Le système de santé de Norway House a fait les manchettes dans les dernières années. En 2015, deux hommes ont découvert qu'ils avaient été échangés au moment de leur naissance dans l'hôpital fédéral de Norway House, il y a plus de 40 ans. L'été suivant, des tests ADN ont révélé un cas similaire impliquant deux autres hommes nés à l'hôpital la même année, soit en 1975.

Le gouvernement fédéral a récemment conclu une entente financière avec deux des quatre hommes concernés.

Une enseigne en pierre de l'hôpital de Norway House.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nouveau centre d'excellence en santé remplacera l'hôpital actuel de la communauté de Norway House.

Photo : Radio-Canada / Brett Purdy

Par ailleurs, c'est un enfant de Norway House qui a donné son nom au Principe de Jordan (Nouvelle fenêtre) adopté par le fédéral il y a une dizaine d'années, qui vise à assurer aux enfants autochtones le même accès aux services de santé que les autres Canadiens.

En 2005, Jordan River Anderson, 5 ans, est mort d'un trouble neuromusculaire rare dans un hôpital de Winnipeg. Il n'a jamais pu recevoir des soins à domicile, à cause d'une querelle entre les gouvernements provincial et fédéral pour définir qui devait financer les soins de l'enfant.

En 2016, le Tribunal canadien des droits de la personne a ordonné à Ottawa d'appliquer pleinement le principe de Jordan, après avoir établi que l'approche pour les services fournis aux enfants des Premières Nations était discriminatoire.

Le nouveau centre de santé de Norway House sera guidé par ce principe, affirment les parties prenantes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique fédérale