•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cannabis : l'Université Laval dévoile sa politique d'encadrement

Mains d'une femme roulant une cigarette de marijuana.
Mains d'une femme roulant une cigarette de marijuana (archives) Photo: Getty Images / Instants
Radio-Canada

L'Université Laval a dévoilé un projet de politique en matière d'encadrement du cannabis sur son campus, vendredi. L'établissement souhaite interdire la consommation de la drogue sous toutes ses formes sur son campus.

La loi provinciale prévoit l'interdiction de fumer sur les terrains des universités, mais Laval a décidé d'aller un peu plus loin en interdisant également la consommation d'aliments à base de cannabis.

La vice-rectrice aux ressources humaines, Lyne Bouchard, explique que les étudiants ou les employés qui ne respecteront pas la nouvelle politique pourraient être sanctionnés dans certaines circonstances.

« Si ça ne nuit pas à l'ordre public, il n'y a rien qui va se passer, explique Mme Bouchard. Si la personne se présente en salle de cours avec des facultés qui sont affaiblies, qui n'est pas en état d'écouter ou d'enseigner, c'est certain qu'on ne tolérera pas ça. »

Les locataires des résidences étudiantes pourront toutefois posséder la quantité maximale de cannabis autorisée par la loi dans leur chambre, soit 150 grammes. Ils pourront également s'en faire livrer. Le maximum est fixé à 30 grammes dans les lieux publics.

L'interdiction de fumer la cigarette s'étendra également à la drogue et il sera interdit d'en faire la culture.

Monument d'accueil de l'Université LavalMonument d'accueil de l'Université Laval Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Il sera interdit d'avoir du cannabis en sa possession sur les terrains et les installations des centres de la petite enfance ou garderies qui se trouvent sur le campus.

Le projet de règlement rappelle également l'interdiction pour les employés d'effectuer leur travail avec les facultés affaiblies.

Exemptions

Les employés ou étudiants qui détiennent une ordonnance pourront cependant consommer du cannabis à des fins thérapeutiques.

Une autre exemption sera accordée pour permettre de fumer dans un local dans le cadre de projets de recherche.

Le projet de politique sera soumis à la communauté universitaire jusqu'à son adoption par le conseil d'administration de l'Université, le 20 septembre. La politique pourrait entrer en vigueur à partir du 17 octobre, jour où la drogue deviendra officiellement légale.

Québec

Drogues et stupéfiants