•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme enlevée et retenue captive à Winnipeg pour travailler dans l'industrie du sexe

Un écusson de la police de Winnipeg.
La police de Winnipeg indique que la victime a été forcée de quitter le sud de l'Ontario pour travailler comme prostituée à Winnipeg, où elle a été retenue captive et agressée. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un homme de 29 ans fait face à une longue liste d'accusations concernant une affaire de traite de personnes et de séquestration, a annoncé la police de Winnipeg. La victime, une femme, a été forcée de quitter le sud de l'Ontario sous peine d'actes de violence, pour travailler dans l'industrie du sexe à Winnipeg.

La police indique que la victime a été retenue captive dans une maison pendant quatre mois et a subi de graves agressions, à plusieurs reprises, notamment des décharges électriques. Elle aurait également été enfermée dans un congélateur à plusieurs reprises, quand son ravisseur s’absentait. La femme n’était autorisée à quitter la maison que lorsqu'elle rencontrait des clients, sous stricte supervision.

« Je fais [ce métier] depuis 25 ans et je ne sais pas si j'ai déjà vu quelque chose de semblable », a déclaré l’agent Rob Carver, porte-parole du Service de police de Winnipeg.

Ça ressemble à quelque chose que vous verriez dans une émission de télévision américaine sensationnaliste. Mais en fait, c’est réel et ça s'est passé ici même dans notre communauté.

Rob Carver, porte-parole de la police de Winnipeg

Rob Carver note que l'homme et la victime se connaissaient et que l'enlèvement ne s'était pas décidé au hasard.

La victime a finalement réussi à s’enfuir il y a un mois, alors qu’elle rencontrait un client. Elle s’est rendue au poste de police et a été transportée tout de suite à l’hôpital, où elle a été interrogée par des membres de l'unité de lutte contre l’exploitation du Service de police de Winnipeg.

Des agents de l'équipe de soutien tactique de la police ont arrêté, dimanche, un suspect âgé de 29 ans, rue Maryland, près des avenues Ellice et Sargent.

Andres Michael Pavao, de Winnipeg, fait maintenant face à de nombreuses accusations, notamment de traite de personnes, de voies de fait graves, d'agression armée et de séquestration.

M. Pavao a déjà été accusé de trafic de drogue en 2015, et est recherché pour des accusations pendantes de fraude et pour ne pas s’être présenté au tribunal, a déclaré la police de Windsor à CBC/Radio-Canada.

Il demeurera derrière les barreaux d'ici sa comparution.

Manitoba

Crimes et délits