•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La victime de la collision mortelle sur l'A-50 n'a eu aucune chance

Deux véhicules accidentés.

Un accident a fait un mort, vendredi matin, au kilomètre 171 de l'autoroute 50.

Photo : Radio-Canada / Laurie Trudel

Radio-Canada

Les policiers poursuivent leur enquête sur la collision frontale qui a fait un mort sur l'autoroute 50, vendredi matin, à la hauteur du kilomètre 171, dans l'est de Gatineau.

Une camionnette et un véhicule utilitaire sport se sont percutés de plein fouet vers 7 h. Un des deux conducteurs, Vincent Labelle, un homme de 34 ans de L’Ange-Gardien, est mort.

L’autre automobiliste, un homme de 29 ans, a été blessé, mais on ne craint pas pour sa vie.

Les conducteurs impliqués étaient seuls dans leurs véhicules, ont indiqué les policiers dans un communiqué. Des reconstitutionnistes et des enquêteurs ont été dépêchés sur place.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), le véhicule de l’homme de 29 ans aurait dévié de sa voie pour une raison encore inconnue et aurait percuté l’autre véhicule, qui arrivait en sens inverse. Les enquêteurs indiquent que l'alcool et la drogue ne seraient pas en cause.

Les enquêteurs étudient maintenant plusieurs hypothèses, dont celle d’un geste volontaire. Aucune trace de freinage n’a été observée sur les lieux.

Selon les informations de Radio-Canada, de nombreux appels ont été faits au 911 dans les minutes qui ont précédé la collision. Des témoins disaient avoir aperçu un automobiliste avoir une conduite erratique.

La SQ indique qu’il faudra probablement attendre plusieurs semaines avant de déterminer si des accusations seront déposées dans ce dossier.

La collision a forcé la fermeture d’un tronçon de l’autoroute 50, entre le chemin Lépine et l’avenue de Buckingham, pendant de nombreuses heures. L’artère a depuis été rouverte.

Avec les informations de Laurie Trudel

Ottawa-Gatineau

Accident de la route