•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Longueuil versera 5 millions $ pour sauver la collecte sélective

Des journaux et des feuilles de papier coincés dans des ballots à l'extérieur

Longueuil versera près de cinq millions de dollars à la compagnie de recyclage de papiers MD pour éviter la fermeture de son centre de tri

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après Montréal, l'agglomération de Longueuil va venir en aide à son centre de tri pour éviter sa fermeture. Elle va verser près de 5 millions de dollars au gestionnaire du site, la compagnie de recyclage de papiers MD, pour qu'il continue de l'exploiter jusqu'en 2021.

Un texte de Jean-Philippe Robillard

Longueuil et les autres villes de l’agglomération souhaitent ainsi éviter la fermeture du centre de tri de Saint-Hubert et s’assurer que les matières recyclées ne se retrouvent pas à l’enfouissement.

Après avoir refusé la demande d’aide dans un premier temps et analysé différentes solutions de rechange, les maires de l’agglomération se sont finalement résignés à rouvrir le contrat qui les liait au gestionnaire du centre de tri et à lui verser près de 5 millions de dollars de plus d'ici trois ans pour compenser les pertes engendrées par la crise dans le secteur du recyclage.

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, affirme qu’elle et les autres maires voulaient à tout prix éviter la fermeture du centre de tri.

Notre objectif premier, c'était qu'il n’y ait aucune opération qui cesse. […] On ne pouvait pas imaginer qu'on dirait à nos gens : "maintenant mettez ça dans votre bac à poubelle".

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent,

Avec la compensation financière qui sera versée à la compagnie de recyclage de papiers MD au cours des prochaines années si la crise persiste et que le prix des matières demeure bas, les coûts liés au traitement des matières recyclables dans l'agglomération Longueuil grimperont en flèche. Le montant sera de plus de 7,4 millions de dollars, soit une hausse de 190 % par rapport au contrat initial, dont le coût était de plus de 2,5 millions de dollars.

L’entente prévoit des pertes, mais également un partage des revenus.

Le grand patron de la compagnie de recyclage de papiers MD, Gilbert Durocher, s’est montré satisfait de l’entente signée avec l’agglomération de Longueuil. Il souhaite maintenant parapher le même genre d’accord avec les autres municipalités de la Rive-Sud qu’il dessert.

Nous avons réglé Longueuil, mais nous avons encore des problématiques avec les autres villes de la Rive-Sud.

Gilbert Durocher, président de la compagnie de recyclage de papiers MD

« On a de la difficulté à comprendre l'entêtement de ces municipalités-là à ne pas vouloir contribuer à la situation actuelle », ajoute M Durocher.

Depuis que la Chine a resserré ses critères de qualité sur les matières recyclables importées et que les prix des matières, dont les ballots de papier journal, ont chuté sur les marchés mondiaux, le gestionnaire du centre de tri de Montréal fait face à d’importantes difficultés financières.

Depuis le début de l'année, le centre de tri de Saint-Hubert et celui de Châteauguay, qui sont tous les deux gérés par la compagnie de recyclage de papiers MD, ont perdu quelques millions de dollars.

Recyc-Québec va donner un coup de pouce à l’agglomération de Longueuil en lui versant une redevance de 3,6 millions de dollars pour éponger cette dépense. Selon des documents, on estime que le coût réel de la compensation ne serait que de 625 970 $ pour les municipalités.

Grand Montréal

Recyclage