•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des agriculteurs ontariens demandent de meilleurs services Internet

Laitues qui poussent dans une serre établie sur le toit d'un entrepôt.

L'accès à Internet aide les agriculteurs à régler la température optimale dans les serres.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des agriculteurs de partout en Ontario se plaignent du manque d'accès à un réseau Internet rapide et fiable en milieu rural. La Fédération de l'agriculture de l'Ontario (FAO) demande au gouvernement fédéral d'investir 100 millions de dollar par an dans l'installation de meilleures infrastructures informatiques.

Une texte de Floriane Bonneville

Avec l’accélération des gains technologiques, ça devient de plus en plus criant à chaque mois qui passe. Ce sont des opportunités manquées, affirme Simon Durand, directeur général de l'Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO).

M. Durand estime que l’importance de l’innovation et de la technologie pour les entreprises agricoles est encore trop souvent sous-estimée.

Les robots de traite, les systèmes de surveillance dans les étables, la commercialisation des grains, tout cela prend l’utilisation de l’Internet et aide les entreprises agricoles à s’épanouir, affirme-t-il.

Même son de cloche pour le professeur en économie de l'agriculture à l'Université de Guelph, Alfons Weersink.

L’accès à Internet joue un grand rôle dans le succès d’une entreprise, alors il est un peu surprenant pour moi qu’il reste encore des endroits où on y a difficilement accès ou pas du tout.

Alfons Weersink, professeur à l’Université de Guelph

La technologie et l’agriculture, plus proches que l’on pense

M. Weersink souligne qu'une connexion Internet fiable est aussi essentielle pour l'agriculture de précision, qui joue un rôle crucial dans l’élevage.

À l’aide de capteur sensoriel, les éleveurs peuvent savoir la quantité de fertilisant nécessaire dans les champs et les nutriments dont ont besoin les animaux.

Les producteurs de serres ont également des systèmes de contrôle du climat pour assurer une production optimale. Ces systèmes sont souvent reliés par une application sur le téléphone intelligent du propriétaire ou gestionnaire de production, souligne par ailleurs M. Durand.

Pour un agriculteur du comté d'Essex, Léo Guilbault, il n’y a pas assez de compagnies qui ont des émetteurs à proximité pour donner un signal assez fort.

On manque carrément de signal certains jours, déplore M. Guilbault.

Ça fait plusieurs années que l'on demande au gouvernement de rendre l'Internet haute vitesse plus accessible en Ontario rural. C’est un problème dans le comté d’Essex, nous allons continuer à mettre de la pression sur le gouvernement.

Léo Guilbault, agriculteur

En 2016, le gouvernement fédéral s’est engagé à investir 500 millions de dollars d’ici 2021 afin de financer l’accès Internet en milieu rural.

Agro-industrie

Économie