•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary accueillera un musée consacré à la mission canadienne en Afghanistan

Un soldat canadien patrouille dans la province de Kandahar, en Afghanistan.

Un soldat canadien patrouille dans la province de Kandahar, en Afghanistan, en 2017.

Photo : Reuters / Baz Ratner

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Calgary a été choisie pour accueillir la construction d'un musée militaire consacré à la plus longue intervention armée de l'histoire canadienne.

Un texte de Tiphanie Roquette

Le musée sera construit en prolongement des musées militaires déjà existants dans la métropole albertaine.

Le projet d’agrandissement, évalué à 50 millions de dollars, devrait prendre entre quatre et cinq ans à se réaliser.

Huit drapeaux flottent devant un bâtiment.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les musées militaires à Calgary

Photo : Radio-Canada

Les plans architecturaux du nouveau bâtiment prévoient un espace de plus de 1000 mètres carrés consacrés à la mission. La construction sera dotée d’une tour de verre remplie de chars d’assaut .

Le conservateur des musées militaires, Rory Cory, souhaite que l’exposition soit la plus interactive possible pour que les visiteurs comprennent la perspective des soldats. Plus de 130 témoignages ont été déjà recueillis à travers le pays.

 Ils sont tellement humbles dans leur engagement pour leur pays. C’est une des raisons pour lesquelles nous voulions faire ce musée. Nous voulions leur rendre justice, explique M. Cory.

Plan serré de Rory Cory en veston dans un musée.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Rory Cory, conservateur du Musée militaire de Calgary

Photo : Radio-Canada

La mission canadienne en Afghanistan a débuté au lendemain de l’attaque terroriste du 11 septembre 2001. Plus de 40 000 soldats y ont servi à la fois pendant les 10 années de combat et les 3 années suivantes d’entraînement des forces armées et policières afghanes. En tout, 158 membres des forces armées ont péri pendant ces 13 ans.

Il y a le besoin de s’assurer qu’on n’oublie pas cette mission. Si vous parlez aux jeunes millénariaux, la mission en Afghanistan ne signifie pas grand-chose pour eux, affirme l’historien militaire Stéphane Guèvremont.

Selon lui, Calgary est « un endroit idéal » pour honorer cette histoire parce qu’il y a un intérêt marqué pour les forces armées dans l’Ouest canadien.

Un véhicule blindé léger canadien, construit par General Dynamics.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ce véhicule blindé est devenu un symbole des forces armées canadiennes en Afghanistan.

Photo : Radio-Canada

Plusieurs régiments ayant combattu en Afghanistan comme le régiment d’infanterie légère Princesse Patricia sont basés en Alberta.

Les musées militaires comptent financer ce projet en grande partie grâce à la générosité du public et des entreprises. Un véhicule blindé léger (VBL III) sera dévoilé, lundi, devant les musées militaires pour marquer le début de la campagne de financement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...