•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police enquête sur le meurtre d'une autostoppeuse belge

Chargement de l’image

Les policiers ont publié sur Twitter mercredi la photo d'Amelie Sakkalis.

Photo : @HomicideTeam/Twitter

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Groupe intégré des enquêtes sur les homicides (IHIT) se penche sur la mort d'une autostoppeuse belge, retrouvée sans vie près de Boston Bar, en Colombie-Britannique, le mois dernier.

Les forces de l’ordre ont identifié la victime comme étant Amelie Sakkalis, 28 ans, une touriste de nationalité belge. Elle faisait de l'auto-stop entre Penticton et Vancouver quand elle a été tuée, selon la police.

Le 22 août dernier, un homme a été arrêté après la découverte de son corps, non loin de Boston Bar, près de la jonction de l’autoroute 1 et de la route Kahmoose. Il a toutefois été relâché. Dès le départ, la mort avait été qualifiée de suspecte.

Le jour de sa disparition, la jeune femme avait publié deux messages sur Facebook, indiquant qu'elle se cherchait un transport pour se rendre à Vancouver et un endroit où se loger.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La touriste Amélie Sakkalis a publié ces deux messages, le jour de sa disparition, sur le site Facebook du Guide du croutard- Vancouver.

Photo : Facebook / Le Guide du croutard

Les policiers demandent à toute personne qui aurait des informations de communiquer avec eux. « L'IHIT aimerait parler avec toute personne ayant accepté de faire monter dans sa voiture Mme Sakkalis entre Penticton et Boston Bar, le 22 août 2018 », a indiqué un porte-parole de la police, Frank Jang.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !