•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 livres jeunesse finalistes au prix TD de 50 000 $

Montage des couvertures des livres ABCMTL, Le chemin de la montagne, Pow Pow t'es mort, Bleu et Gilles.

Les couvertures des livres finalistes au Prix TD de littérature canadienne pour l'enfance et la jeunesse 2018.

Photo : Les 400 coups/Comme des géants/Isatis

Radio-Canada

Les cinq livres finalistes pour le Prix TD de littérature canadienne pour l'enfance et la jeunesse, dont le montant est passé cette année de 30 000 à 50 000 $, ont été dévoilés jeudi. Le gagnant sera annoncé le 19 novembre.

En outre, jusqu'au 25 octobre, les jeunes lecteurs sont invités à voter pour le prix « choix du public » parmi les finalistes et courent la chance de gagner la visite d’un des auteurs finalistes à leur école, des exemplaires de son livre pour tous les élèves de leur classe, un don de 2000 $ pour la bibliothèque de leur école, et 500 $ d'argent de poche.

Les noms des finalistes pour le prix Harry Black de l’album jeunesse, du nom d'un directeur d'UNICEF Canada qui était aussi auteur et illustrateur de livres jeunesse, ont aussi été dévoilés jeudi.


Les finalistes du prix TD 2018

ABCMTL (à partir de 7 ans)
Auteure : Jeanne Painchaud
Photographe : Bruno Ricca
Éditeur : Les 400 coups

Montage d'un portrait de l'auteure Jeanne Painchaud et de la couverture du livre « ABC MTL » qui présente plusieurs photos de symboles de la ville de Montréal (cône orange, croix du Mont-Royal, etc.)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dans « ABC MTL », Montréal dévoile ses secrets à travers l’oeil du photographe Bruno Ricca et les mots de la poète Jeanne Painchaud.

Photo : Les 400 coups

Commentaire du jury : « Dans l’abécédaire ABCMTL, la poète Jeanne Painchaud et le photographe Bruno Ricca jettent un regard frais et dynamique sur Montréal, à hauteur d’enfant. Vingt-six lettres pour découvrir le charme et la beauté de la ville de Montréal. Un texte à la fois descriptif et poétique, et un ensemble de photos diversifiées présentent les mots vedettes. »

Bleu (à partir de 4 ans)
Auteur : Philippe Béha
Éditeur : Isatis

Montage d'un portrait de l'auteur et illustrateur Philippe Béha à côté de la couverture de son livre « Bleu » qui représente un personnage à tête d'oiseau volant sur fond bleu. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dans son album jeunesse « Bleu », paru en 2017, Philippe Béha s'intéresse à la couleur bleue.

Photo : Isatis

Commentaire du jury : « Dans ce somptueux album poétique, Philippe Béha dépeint en mots et en images tout ce que le bleu lui inspire. Les illustrations très tendres rappellent sans contredit l’univers de Chagall. Ce livre invite le jeune lecteur à la rêverie, et chacun des petits poèmes est très évocateur et accessible pour l’enfant, qui passera par toute une gamme d’émotions. »

Gilles (à partir de 3 ans)
Auteur : Mathieu Lavoie
Éditeur : Comme des géants

Montage d'un portrait de l'auteur et illustrateur Mathieu Lavoie et de la couverture de son album « Gilles » qui présente un oisillon noir sur fond rouge.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dans « Gilles », Mathieu Lavoie revisite à sa façon la fable du corbeau et du renard.

Photo : Comme des géants

Commentaire du jury : « Gilles, oisillon téméraire, ne se doute pas du danger qui l’attend, heureusement, sa mère est là qui veille! Comment ne pas craquer pour ce livre magnifique, pour ces illustrations épurées mais pleines de mouvements, pour ces contrastes de couleur, pour ce texte rythmé et plein d’humour, pour ce suspense tout en points d’interrogation et d’exclamation! Le livre est beau, la mise en page, agréable, Mathieu Lavoie signe, avec Gilles, un album sans défauts! »

Le chemin de la montagne (à partir de 4 ans)
Auteure : Marianne Dubuc
Éditeur : Comme des géants

Montage d'un portrait de l'auteure et illustratrice Marianne Dubuc et de la couverture de son album « Sur le chemin de la montagne », sur laquelle sont dessinés un blaireau et un chat assis côte à côte.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Avec « Le chemin de la montagne », Marianne Dubuc signe une histoire sur l’entraide, la résilience, l’importance de prendre son temps et sur la transmission du savoir et des connaissances.

Photo : Comme des géants

Commentaire du jury : « Cet album est une histoire d’amitié, de transmission, d’apprentissage et de persévérance. Marianne Dubuc nous invite au cœur des pensées des protagonistes. Ses illustrations nous donnent à voir avec splendeur le cadre ainsi que la beauté de la relation entre les personnages. Une œuvre d’une grande sensibilité! »

Pow, Pow, t'es mort! (à partir de 7 ans)
Auteure : Marie-Francine Hébert
Illustrateur : Jean-Luc Trudel
Éditeur : Les 400 coups

Montage photo d'un portrait de l'auteure Marie-Francine Hébert et de la couverture de son livre « Pow pow, t'es mort » sur laquelle est dessiné un garçon qui regarde par le trou d'une serrure d'où jaillit du sang. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Avec « Pow pow, t'es mort », Marie-Francine Hébert signe un double récit écrit avec poésie et justesse qui raconte le destin de deux enfants que la vie oppose.

Photo : Les 400 coups

Commentaire du jury : « Avec Pow Pow, t’es mort! Marie-Francine Hébert aborde la thématique de la guerre en opposant le portrait de deux protagonistes, Manu et Unam, qui la vivent de façon bien différente: pour l’un, elle représente un jeu dans une vie confortable, pour l’autre, la dure réalité quotidienne en temps de guerre. L’écriture sobre, rythmée et percutante de Hébert mariée aux illustrations dépouillées et saisissantes de Trudel en fait un album éloquent qui sensibilise le lecteur au sort des enfants confrontés à la guerre. »

Le Prix TD de littérature pour l'enfance et la jeunesse, une initiative du Centre du livre jeunesse canadien, récompense depuis 2004 des livres écrits pour des jeunes de 0 à 12 ans.

Le jury est composé cette année de l'animateur de lecture pour la jeunesse Noë Crospal, des bibliothécaires Joël-Vincent Cyr, Marie-France Genest et Sophie Kurler, et de la chargée de cours en littérature pour la jeunesse à l'Université du Québec à Trois-Rivières Sophie Michaud.

L'an passé, c'est le livre de Larry Tremblay Même pas vrai, illustré par Guillaume Perreault, qui a remporté le prix, tandis qu'Aaah!Bécédaire, d'Élaine Turgeon et Martin Laliberté, a été choisi par le public.


Les finalistes du prix Harry Black

ABCMTL (à partir de 7 ans)
Auteure : Jeanne Painchaud
Photohraphe : Bruno Ricca
Éditeur : Les 400 coups

Commentaire du jury : « Dans l’abécédaire ABCMTL, la poète Painchaud et le photographe Ricca jettent un regard frais et dynamique sur Montréal, à hauteur d’enfants. Vingt-six lettres pour découvrir le charme et la beauté de la ville de Montréal. Un texte à la fois descriptif et poétique, et un ensemble de photos diversifiées présentent les mots vedettes. »

Le chemin de la montagne (à partir de 4 ans)
Auteure : Marianne Dubuc
Éditeur : Comme des géants

Commentaire du jury : « Cet album est une histoire d’amitié, de transmission, d’apprentissage et de persévérance. Marianne Dubuc nous invite au cœur des pensées des protagonistes. Ses illustrations nous donnent à voir avec splendeur le cadre ainsi que la beauté de la relation entre les personnages. Une œuvre d’une grande sensibilité! »

Je ne te vois plus (à partir de 5 ans)
Auteur : Paul Martin
Éditeur : Les 400 coups

Commentaire du jury : « Un texte minimaliste, accompagné de photos rétro où se superposent des dessins naïfs traitant de l’absence d’un aïeul avec intelligence. À chacune des pages, l’héroïne de l’histoire constate cette absence en répétant inlassablement « Je ne te vois plus… », mais évoque ensuite un moment heureux partagé avec l’être cher : le jardin et l’apprentissage du nom des fleurs, la cuisine et les dégustations, la guitare et la musique, et bien d’autres. Une conclusion apaisante souligne le rôle des souvenirs et des objets afin de garder toujours vivante l’image de ceux qu’on aime. »

Mammouth rock (à partir de 6 ans)
Auteure : Éveline Payette
Illustrateur : Guillaume Perreault
Éditeur : la courte échelle

Commentaire du jury : « Les élèves de la classe de Louis doivent faire un exposé oral sur un animal de compagnie. Étonnamment, Louis a choisi le mammouth, et plus étonnant encore, le « mammouth rock ». Communicateur passionné, documenté et dégourdi, il réussit à captiver sa classe avec son exposé qui devient bientôt un récit, puis une enquête. Hommage au cahier ligné trois trous et à l’inventivité sous toutes ses formes, ce petit roman graphique distrait son lecteur. On s’amuse ferme! »

Riopelle, l’artiste magicien (à partir de 9 ans)
Auteure : Marie Barguirdjian
Éditeur : Édito

Commentaire du jury : « Le ton est intimiste et engageant. Marie Barguirdjian nous plonge dans l’univers captivant de Jean-Paul Riopelle. Photographies, paroles et créations de l’artiste émaillent magnifiquement ce livre au superbe graphisme. Une biographie hors du commun pour découvrir un artiste qui l’est tout autant! »

Accompagné d’une bourse de 5000 $, le prix Harry Black est remis au meilleur album de langue française destiné aux enfants âgés de 3 à 8 ans. Le jury est composé cette année de Danièle Courchesne, enseignante, de Marie Dupin de Saint-André, rédactrice en chef de la revue numérique sur la littérature jeunesse Le Pollen, et de Pascale Grenier, bibliothécaire.

L'an passé, c'est l'album Au-delà de la forêt, écrit par Nadine Robert et illustré par Gérard DuBois (Comme des géants), qui a reçu le tout premier prix Harry Black.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Livres

Arts