•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Il y a 70 ans, « vive la reine Juliana » retentit aux Pays-Bas

    Le microphone 633A de la compagnie Northern Electric, appelé "Salt Shaker", commandé par Radio-Canada spécialement pour la couverture en plein air de la visite de sa Majesté le roi George VI et son épouse Élisabeth.

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Il y a 70 ans, les Pays-Bas couronnaient leur nouvelle reine, Juliana. La jeune souveraine entretenait une relation étroite avec le Canada, y ayant passé cinq ans d'exil avec la famille royale néerlandaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Vivez grâce à une archive radio le moment solennel où les Pays-Bas ont acclamé la reine Juliana.

    Nous n’avons pas vécu de tel jour depuis 50 ans. Il y a exactement un demi-siècle que la reine Wilhelmine fut investie solennellement dans cette même ville et dans cette même église.

    Maurice De Lip, journaliste néerlandais

    Au cours de l'année 1947, la princesse Juliana, fille de la reine Wilhelmine, assure la régence du royaume alors que la santé de sa mère décline. Cela ne dure que quelques semaines, mais se répétera en mai 1948.

    Force est de constater qu’il est favorable pour la reine d’abdiquer en faveur de sa fille. Juliana devient alors reine des Pays-Bas.

    Le couronnement a lieu en grande pompe le 6 septembre 1948 à la nouvelle église d’Amsterdam. Des milliers de personnes se sont rassemblés dans le centre-ville pour assister à l’investiture.

    Le journaliste néerlandais Maurice De Lip décrit en direct les étapes de l’événement solennel sur les ondes de Radio-Canada. Cette archive radio est le seul témoin de cet événement que nous avons dans notre collection.

    La reine Juliana, accompagnée d'un soldat, se promène devant la garde.

    La reine Juliana visite Expo 67 et la ville de Montréal en mai 1967.

    Photo : Radio-Canada / Reportage du 18 mai 1967

    Un lien particulier unit le Canada à Juliana et la famille royale néerlandaise. Le pays est une terre d’accueil et de refuge pour la famille lors de la Seconde Guerre mondiale.

    En effet, face à la menace allemande, Juliana, son mari et ses filles sont contraints de fuir leur pays dès mai 1940. Ils trouvent refuge à Ottawa jusqu’à la fin de la guerre.

    Pendant presque cinq années, la princesse Juliana et ses deux filles s’installent à la résidence du gouverneur général à Rideau Hall. Lors de son séjour, elle donne naissance à son troisième enfant, Margriet, le 19 janvier 1943.

    Comme la petite princesse se devait d’être de nationalité néerlandaise à sa naissance, une mesure exceptionnelle est prise. Le campus Civic de l'hôpital d'Ottawa est déclaré territoire des Pays-Bas le temps de l’accouchement.

    À la fin de la guerre, Juliana souhaite remercier le Canada pour son accueil chaleureux et pour le rôle joué par les troupes canadiennes dans la libération de la Hollande. À l'automne 1945, 100 000 bulbes de tulipes sont offerts à la ville d'Ottawa.

    Ce don est à l'origine du fameux Festival canadien des tulipes qui se tient depuis dans la capitale canadienne.

    Elle revient au Canada à quelques reprises pour participer au Festival. La souveraine fait un tour à Montréal pour visiter le pavillon des Pays-Bas à l’Expo 67.

    Comme ce fut le cas avec la reine Wilhelmine, Juliana abdique en 1980 en faveur de sa fille Béatrix. La reine Juliana est décédée à l'âge de 94 ans, le 20 mars 2004.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société