•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne de financement pour un réseau cellulaire sur la côte ouest de Terre-Neuve

Une antenne de téléphonie cellulaire.

Les résidents de Trois Cailloux et de Grand'Terre, à Terre-Neuve, réclament l'accès à un réseau cellulaire.

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Radio-Canada

Ils sont 511 résidents des communautés de Grand'Terre et de Trois Cailloux sur la côte ouest de l'île de Terre-Neuve à ne pas avoir accès à un réseau cellulaire. L'enjeu en est un de sécurité et de développement économique.

Un texte de Marie Isabelle Rochon

Les résidents de Grand’Terre et de Trois Cailloux réclament depuis quelques années un accès à un réseau cellulaire dans leur région.

Le Réseau de développement économique de Terre-Neuve-et-Labrador (RDEE) travaille à une entente avec Bell Alliant et le gouvernement provincial pour mettre sur pied le projet.

Pour ce faire, la communauté doit financer 15 % du coût total de ce projet de 461 062 $. Bell Alliant s’engage à payer 60 % des coûts totaux et la communauté attend toujours la réponse du gouvernement provincial pour savoir s'il acceptera de payer les 25 % manquants.

Pour la sécurité et le développement économique

L'accès à un réseau cellulaire est nécessaire pour la sécurité des résidents et pour le développement de la région, selon Wendy Brake, agente de développement économique au RDEE. Pour attirer les entreprises en démarrage, on a besoin de services de base comme le réseau cellulaire, explique-t-elle.

Le réseau cellulaire est aussi une façon d’attirer les voyageurs vers les attractions de la région. On reçoit presque 10 000 visiteurs et, cette année, on a eu plus de visiteurs que les autres années, relate Wendy Brake. S’ils cherchent des informations sur leur téléphone, ils n’y ont pas accès.

Une campagne de financement sur tous les fronts

Une campagne porte-à-porte a récolté jusqu’à présent 6017 $ au sein des deux communautés. En général, les réponses sont très favorables, selon Dwight Cornect, le président du comité de la campagne de financement. Il explique que de nombreux résidents y ont contribué à coups de 100 $.

Une campagne sur le site Go Fund Me a aussi été lancée pour encourager les gens de l’extérieur de la région à contribuer au projet. De plus, le comité souhaite organiser un spectacle-bénéfice au cours des prochaines semaines.

La communauté s'efforce également de convaincre les entreprises qui emploient les résidents de Grand’Terre et de Trois Cailloux à faire des dons pour financer le projet.

Le comité de la campagne de financement de Grand’Terre et de Trois Cailloux a jusqu’au 1er octobre pour atteindre son objectif de 69 159 $.

Si le groupe n’obtient pas les fonds nécessaires à cette date butoir, le comité continuera d'amasser de l’argent pendant l’hiver et soumettra une nouvelle demande de financement au gouvernement provincial l’an prochain.

Terre-Neuve-et-Labrador

Technologies et médias