•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2800 km pour secourir une cinquantaine de chats

Deux chatons sur un couverture.

Deux des chats secourus par le Dr Redford.

Photo : Cliff Redford

Radio-Canada

Cliff Redford, un vétérinaire du sud de l'Ontario, a fait l'aller-retour entre Markham et Thunder Bay en deux jours pour répondre à l'appel à l'aide d'une femme qui n'était plus en mesure de s'occuper de plusieurs dizaines de chats, car elle devait quitter sa maison.

Lorsqu’il a entendu parler de la situation, le Dr Redford a décidé d’agir : Je peux aller les chercher et les stériliser. J’ai assez d’espace dans mon hôpital vétérinaire pour les accueillir en attendant de leur trouver une nouvelle maison.

Il a alors loué un camion et a parcouru avec un ami les 1400 km séparant les deux villes.

Égoportrait d'un homme devant une statue.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cliff Redford s'est arrêté au monument Terry Fox, près de Thunder Bay, lors de son périple.

Photo : Cliff Redford

Nous nous attendions à transporter 42 chats, mais finalement c’était plutôt 55. Il y avait plusieurs chatons, raconte le vétérinaire.

M. Redford précise que la situation n’était pas un cas d’accumulation compulsive et que les chats étaient bien traités à Thunder Bay.

Le trajet pour retourner à Markham a été plutôt tranquille, à la surprise du vétérinaire : Je m’attendais à 15 heures de miaulements, de nausées et de batailles au travers des barreaux des cages, mais rien de tout cela n’est arrivé.

Quelques-uns ont eu des “accidents”, donc l’odeur était un peu intense, raconte le Dr Redford. Il y a quand même eu des moments où j’ai oublié qu’ils étaient là. [...] Ils étaient super tranquilles et patients.

C’est comme s’ils savaient que quelque chose de positif leur arrivait.

Le Dr Cliff Redford, vétérinaire

Une des chattes a donné naissance à des chatons après son arrivée à Markham, ce qui a porté le total à 59 chats.

Selon le vétérinaire, la majorité des chats sont en bonne santé et prêts pour l’adoption. Certains ont d’ailleurs déjà trouvé preneur.

Deux chats dans des cages.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cliff Redford est convaincu que tous les chats qu’il a secourus seront adoptés.

Photo : Cliff Redford

Les autres ont des problèmes de santé mineurs ou sont tout simplement trop jeunes et demeureront à la clinique vétérinaire pour l’instant.

Cliff Redford prévoit la parution d’un documentaire relatant le sauvetage des chats. Il sera publié sur la page Facebook Dr Cliff Worldwide Vet.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Animaux de compagnie