•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections municipales à Winnipeg : encore deux semaines pour être candidat

Une pancarte électorale de Lisa Naylor, candidate aux élections scolaires, et une affiche de Josh Brandon, candidat au conseil municipal, plantées devant un grillage.

Depuis le 1er septembre, les pancartes électorales sont autorisées à Winnipeg, et certains candidats ont profité de la longue fin de semaine pour en distribuer.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Radio-Canada

Les Winnipégois qui voudraient se porter candidats aux élections municipales du 24 octobre ont encore deux semaines pour entrer dans la course. La date limite pour s'inscrire comme candidat à la mairie ou au conseil municipal est le 18 septembre.

Les personnes inscrites devront ensuite remettre officiellement leur déclaration de candidature entre le 12 et le 18 septembre.

En date de mardi, 10 personnes étaient sur la liste (Nouvelle fenêtre) des candidats à la mairie, et 50 personnes briguaient les 15 sièges du conseil. Un nombre qui pourrait toutefois diminuer d’ici le 19 septembre, date limite pour se retirer de la course. Il est également possible que certains candidats ne terminent pas le processus de nomination.

Pour l’instant, trois conseillers sortants ne font face à aucune opposition. Dans Saint-Boniface et Saint-Vital, respectivement, Mathieu Allard et Brian Mayes sont encore les seuls inscrits. Même situation dans la nouvelle circonscription de Waverley-West, où la conseillère sortante de Saint-Norbert, Janice Lukes, a décidé de se présenter.

Certains quartiers, au contraire, semblent susciter l’intérêt de nombreux candidats. Dans Fort Rouge–Fort Garry-East, par exemple, huit personnes ont déjà déposé leur nom.

Retour d’un allié de Sam Katz

Dans le quartier de Charleswood-Tuxedo, un proche de l’ancien maire Sam Katz tente un retour en politique. Grant Nordman, ancien conseiller de St. Charles, a déposé sa candidature vendredi.

Grant Nordman, autrefois surnommé Government Grant (« subvention gouvernementale »), a été conseiller municipal de St. Charles pendant deux mandats, de 2006 à 2014, avant d’être battu par Shawn Dobson aux dernières élections municipales.

Toutefois, en raison d’une recomposition de la carte électorale cette année, le quartier St. Charles sera dissous d’ici le mois d'octobre. La plupart des secteurs de cette ancienne circonscription seront intégrés à un nouveau quartier plus vaste, celui de St. James, où Shawn Dobson affrontera Scott Gillingham, un autre conseiller sortant.

Grant Nordman, debout, face à un micro et une caméra de CBC/Radio-Canada, devant un panneau qui laisse entrevoir les mots « Re-elect Grant Nordman ».

L'ancien conseiller municipal de St. Charles Grant Nordman tente un retour en politique municipale.

Photo : Radio-Canada

La partie ouest de l'ancien quartier St. Charles est intégrée à Charleswood-Tuxedo, où trois autres candidats, en plus de Grant Nordman, se présentent : Kevin Nichols, Kevin Klein et Ken St. George.

M. Nordman n’est pas le seul à tenter un retour en politique municipale cet automne. L’ancien conseiller de River Heights-Fort Garry, Garth Steek, tentera de regagner le siège qu’il a abandonné à mi-mandat en 2004, pour briguer le poste de maire lors d’une élection partielle remportée par Sam Katz.

Garth Steek avait terminé cinquième dans cette course, avec 7 % des voix. Il n'a pas remis sa déclaration de dépenses de campagne et est devenu le premier élu à être condamné pour ne pas avoir suivi cette règle.

Quel avenir pour Russ Wyatt?

Le conseiller de Transcona, Russ Wyatt, a laissé entendre qu’il pourrait ne pas abandonner sa carrière politique. En juillet, M. Wyatt a été accusé d’agression sexuelle, à la suite d'un incident qui se serait produit en janvier, avant qu’il ne s’absente du conseil municipal pour subir un traitement dans un centre de lutte contre les dépendances.

Depuis, le conseiller s'est dit indécis quant à son avenir politique et on ne sait pas encore s’il briguera un cinquième mandat dans Transcona.

Un homme à lunettes devant un microphone.

Le conseiller municipal Russ Wyatt est accusé d'agression sexuelle, qu'il nie avoir commis.

Photo : Radio-Canada

Entre-temps, six candidats se sont inscrits dans cette circonscription pour tenter d'obtenir le poste : Basil Evan, Shane Geschiere, Steven Lipischak, Shawn Nason, Chad Panting et Wally Welechenko.

Mais Russ Wyatt continue d'être actif à l'Hôtel de Ville. Vendredi dernier, lors d'une réunion spéciale du comité communautaire de Kildonan-East-Transcona, il a présenté une motion pour créer un groupe de travail sur la méthamphétamine. On soulignait alors la Journée internationale de sensibilisation aux surdoses.

Avec les informations de Bartley Kives, CBC News

Avec les informations de CBC

Manitoba

Politique municipale