•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une forêt nourricière verra le jour dans une cour d’école à Alma

Annie Boulianne et Jean-François Tadros montrent le plan de la future forêt.

L'enseignante Annie Boulianne et le directeur Jean-François Tadros montrent un plan de la future forêt.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Radio-Canada

Les élèves de l'école secondaire Jean-Gauthier à Alma verront naître une forêt nourricière dans la cour de leur école cette semaine.

Les arbres fruitiers, les arbustes, les fines herbes et autres plantes comestibles qui feront leur apparition marqueront une première sur le terrain d'une école secondaire dans la région.

Pascal Tremblay dans la cuisine.

Le formateur à la cuisine entrepreneuriale, Pascal Tremblay

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Bar à salades

Le virage vert s'étend jusqu'à la cafétéria de l’établissement situé dans le secteur de Saint-Cœur-de-Marie. Des élèves encadrés par le formateur en cuisine Pascal Tremblay prépareront tous les jours des salades.

On va avoir quelque chose de concret qu’ils vont pouvoir mener du début jusqu'à la fin, et [au travers duquel] on va pouvoir intégrer beaucoup d'apprentissage.

Pascal Tremblay, formateur à la cuisine entrepreneuriale
Dylan, Alex et Olivier assis à une table dans la cafétéria.

Dylan, Alex et Olivier, trois membres du comité environnement de l'école

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Les jeunes membres du comité environnement espèrent ainsi sensibiliser leurs camarades à la biodiversité.

La forêt nourricière, c'est vraiment le fun, parce que tu peux avoir des pommiers, des pruniers, etc. C'est ça qui est important, mentionne Dylan Morin, un élève de quatrième secondaire.

L'enseigne et le bâtiment de l'école Jean-Gauthier.

L'extérieur de l'École Jean-Gauthier

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Le directeur Jean-François Tadros est impressionné par l’initiative.

Avec les défis environnementaux auxquels on fait face, on est fier d'être à l’avant-garde de ce côté-là.

Jean-François Tadros, directeur de l'école Jean-Gauthier

L’établissement a reçu une bourse de 10 000 $ cet été pour lancer ces projets. Au total, 18 000 $ ont été nécessaires.

D'après le reportage de Catherine Paradis

Saguenay–Lac-St-Jean

Alimentation et cuisine