•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un réalisateur de Regina filme la lutte contre les feux en Colombie-Britannique

Un homme vu de côté qui filme un incendie de forêt.

Le cinéaste Panayioti Yannitsos compare le stress des pompiers à celui des militaires en mission et des ambulanciers qui répondent à des appels d'urgence.

Photo : Panayioti Yannitsos

Radio-Canada

En préparant un documentaire sur la lutte contre les feux de forêt en Colombie-Britannique, le cinéaste de Regina, Panayioti Yannitsos, tente de briser le silence qui entoure les risques pour la santé mentale des pompiers qui sont en première ligne.

Plus de 2000 incendies ont rasé 1,3 million d’hectares de forêts depuis le mois d’avril en Colombie-Britannique. Sur place, au beau milieu des feux, Panayioti Yannitsos et son équipe ont filmé des pompiers provenant d’un peu partout dans le monde, luttant contre les flammes ou, parfois, s'avouant vaincus face aux forêts ravagées. Des conditions difficiles, qui laissent leurs marques, dit le cinéaste.

« Plus je côtoyais les pompiers, plus je prenais conscience que leur travail entraîne aussi des effets néfastes sur leur santé mentale », résume Panayioti Yannitsos.

Le réalisateur explique cependant qu’il n’est pas facile d’évoquer les questions de santé mentale avec les pompiers. Ils ne veulent pas aborder les traumatismes qu'ils vivent en raison de la culture propre à leur métier.

Deux hommes portant des masques pour se protéger de la fumée marchent sur le site d'un incendie.

En constatant l'ampleur des feux, leur vitesse de propagation et leur caractère imprévisible, le cinéaste a pris conscience des enjeux entourant le métier de pompier.

Photo : Panayioti Yannitsos

Reste que la santé mentale des pompiers est au cœur de son projet. Le réalisateur documente l’impact de leur travail sur leur santé mentale, mais veut aussi éveiller les consciences pour que ceux qui en ont besoin puissent obtenir de l’aide.

Lutter contre des incendies, affirme Panayioti Yannitsos, génère autant de stress que peuvent le faire certaines missions chez les militaires ou des appels d’urgence chez les ambulanciers.

Il faut s’oublier et mettre de côté son propre bien-être mental, et c’est ce que j’ai observé systématiquement.

Panayioti Yannitsos, cinéaste

Le travail des pompiers pose beaucoup de difficultés, en raison de la vitesse à laquelle les flammes peuvent se propager et du caractère imprévisible des incendies. Le cinéaste a pu observer ces difficultés lors de son tournage. Il a constaté, aussi, l’effet du carnage sur le moral des troupes.

« Quand vous êtes dans une forêt qui a complètement été décimée, c’est réellement déprimant et ça vous atteint assez durement », dit-il.

« Vous vous battez contre un monstre en sachant que vous ne le vaincrez pas sans qu’il prenne son dû, mais vous continuez de tenter de le contenir. Le sentiment d’accablement est pesant. »

Panayioti Yannitsos prévoit terminer en novembre le tournage de son documentaire, qui devrait être dévoilé au début de la prochaine année.

Avec des informations de l'émission matinale de CBC The Morning Edition

Cinéma

Société