•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les chefs Lisée et Couillard en Gaspésie et aux Îles

MM. Couillard et Lisée sont assis l'un à côté de l'autre, mais regardent dans des directions opposées.

Philippe Couillard et Jean-François Lisée.

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguère

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Jour 12 de la campagne électorale québécoise : le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, et le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, sont en visite dans la région aujourd'hui.

Un texte de Brigitte Dubé

Le chef du Parti libéral et premier ministre du Québec, Philippe Couillard, est aux Îles-de-la-Madeleine. Au Musée de la Mer, cet avant-midi, il a annoncé qu'il nommera un ministre des Régions et de la Vitalité, s'il est élu.

Ce ministre aura la responsabilité de mieux accompagner les régions dans leur transition numérique, avec un bureau des infrastructures numériques pour coordonner les projets et les accélérer.

Philippe Couillard à son arrivée aux Îles.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Philippe Couillard à son arrivée aux Îles

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Philippe Couillard promet également que 100 % de la population du Québec aura accès à Internet haute vitesse d'ici 2020.

« En 2018, on ne peut plus accepter que nos citoyennes et citoyens vivant en zone rurale ou éloignée n’aient pas accès à Internet haute vitesse et à un réseau de téléphonie cellulaire efficace. »

— Une citation de  Philippe Couillard, chef du Parti libéral et premier ministre du Québec

Cette promesse est accompagnée d'investissements de 500 millions de dollars, selon M. Couillard.

Notre dossier sur les élections provinciales 2018 au Québec

Questionné sur le dossier de la nouvelle grue-portique, le premier ministre a confirmé que le décret pour l’achat de cette infrastructure a été adopté. Il a expliqué que le gouvernement avait décidé de débloquer les fonds pour accélérer les travaux en prévision du début de la pêche au sébaste.

En parallèle, il y a l’enjeu sur la solidité du quai, un dossier fédéral. On a décidé de ne pas attendre, mais tant que cet aspect-là ne sera pas réglé, on sera obligé de limiter la capacité de la grue. Il faut que les deux soient faits, a souligné M. Couillard.

Le premier ministre Philippe Couillard en compagnie de la candidate libérale aux Îles-de-la-Madeleine, Maryse Lapierre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier ministre Philippe Couillard en compagnie de la candidate libérale aux Îles-de-la-Madeleine, Maryse Lapierre

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

M. Couillard a aussi été invité à expliquer pourquoi les appels d’offres en vue de la construction d’un nouveau navire pour la CTMA ne sont pas entièrement réservés aux entreprises québécoises. C’est pour donner tout le pouvoir aux Madelinots. C’est eux qui sont les maîtres d’œuvre, qui voulaient un appel d’offres international. Ils ont dit qu’ils ne voulaient pas d’un contrat gré à gré, a-t-il mentionné.

Il a ajouté que 30 % de contenu québécois, au moins, c’est déjà très élevé.

Après un dîner au restaurant La Patio, une visite était prévue à la Boulangerie Madelon. À 14 h 30, M. Couillard participait à un rassemblement de militants à l’hôtel Château Madelinot.

Philippe Couillard doit se rendre en fin de journée à Gaspé, où l'attend le candidat Alexandre Boulay. Il prendra part à diverses entrevues avec les médias pour ensuite se diriger vers le bistro-bar Le Brise-Bise.

Le premier ministre est attendu mardi à Matane.

Jean-François Lisée en Gaspésie

Le chef du PQ, Jean-François Lisée, visite Matane et la Baie-des-Chaleurs. La candidate dans Gaspé, Méganne Perry-Mélançon, ainsi que le député et candidat dans Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, l’accompagnent.

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, en entrevue à Radio-Canada Gaspésie-Les Îles. Il est en compagnie de Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia et candidat.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef du Parti québécois Jean-François Lisée en entrevue à Radio-Canada Gaspésie - Les Îles. Il est en compagnie du député de Matane-Matapédia et candidat Pascal Bérubé.

Photo : Radio-Canada / Brigitte Dubé

En entrevue tôt ce matin à la station de Radio-Canada Gaspésie-Les Îles, M. Lisée a reproché aux libéraux d’avoir aboli les directions régionales de l’immigration. Des mesures sont prévues pour attirer davantage de nouveaux arrivants, afin de remédier au problème de la pénurie de main-d'oeuvre.

« On veut que le quart des immigrants viennent en région. Il faudra d’abord s’assurer qu’ils aient une connaissance suffisante du français. »

— Une citation de  Jean-François Lisée, chef du Parti québécois

Les dossiers des immigrants qui souhaitent s'établir en région seraient traités plus rapidement et des mesures faciliteraient l’intégration des étudiants étrangers après leurs études, d'après M. Lisée.

Le chef a réitéré la position favorable du PQ quant à l’industrie éolienne, accusant François Legault de tenir un double langage, selon qu’il se trouve en région ou ailleurs.

En santé, Jean-François Lisée promet de décentraliser les décisions, sans tout changer.

La candidate Méganne Perry-Mélançon, le chanteur Daniel Boucher et le chef péquiste, Jean-François Lisée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La candidate Mégane Perry Mélançon, le chanteur Daniel Boucher et le chef péquiste Jean-François Lisée

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

Il a aussi promis de prendre davantage soin de la Haute-Gaspésie. Il a affirmé que cette région a besoin de plus d'outils et d'un plan d'action concret pour assurer son développement.

En conférence de presse, toujours à Matane, M. Lisée a dénoncé ce qu'il appelle le « vol permanent des employés non syndiqués ».

À Sainte-Anne-des-Monts, le chef péquiste a réitéré son engagement de bloquer tout nouveau projet d’exploitation pétrolière au Québec. Les deux seuls projets qui pourraient encore aller de l’avant sont ceux de Galt et Bourque, a-t-il avancé, mais ils devront passer le test du Bureau d’audiences publiques en environnement [BAPE].

Jean-François Lisée a été rejoint par le chanteur Daniel Boucher, qui a fait une prestation pour manifester son appui au PQ.

Un souper en compagnie de militants est aussi prévu au restaurant Umi Yama, à Carleton-sur-Mer. En soirée, le chef assistera à un spectacle de contes sur le site de La Petite Grève.

Le député et candidat du Parti québécois dans Bonaventure, Sylvain Roy, se joindra au chef.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !