•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alex Chiasson en visite à Québec avec la coupe Stanley

Alex Chiasson et la coupe Stanley.

C'est un Alex Chiasson souriant et émotif qui s'est présenté au Séminaire Saint-François avec la coupe Stanley, dimanche.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancien du Blizzard du Séminaire Saint-François (SSF) Alex Chiasson a apporté la coupe Stanley dans le gymnase de son ancienne école secondaire, dimanche, au grand plaisir des centaines de curieux qui s'étaient déplacés.

Champion des séries avec les Capitals de Washington ce printemps, Alex Chiasson était comblé de pouvoir « redonner à la communauté » qui l’a vu grandir.

Il est le dernier joueur de l’équipe à trimbaler le précieux trophée durant la saison morte. Il tenait à ce que l’événement se déroule chez lui, à Saint-Augustin-de-Desmaures, où il a fréquenté le SSF de 2002 à 2007.

« Pour moi, c’est vraiment important de me concentrer sur les gens qui m’ont appuyé à travers ma carrière, les gens qui ont cru en moi. C’est un petit peu ma reconnaissance envers tout le monde », a-t-il dit à propos de sa visite et de ce bain de foule qui s'est déroulé de 15 h à 17 h.

Des centaines de personnes ont répondu à son invitation. Certains ont fait la file près de deux heures avant l’ouverture des portes afin de vivre un moment avec la coupe et Chiasson. Beaucoup n’ont pu s’empêcher de toucher le trophée.

Une grande amitié

Alex Chiasson a remporté les grands honneurs contre son bon ami Jonathan Audy-Marchessault, qui porte les couleurs des Golden Knights de Las Vegas, finalistes de la finale de la Coupe Stanley.

Jonathan Marchessault et Alex Chiasson ont été coéquipiers au sein du programme de développement du Séminaire Saint-François

Jonathan Marchessault et Alex Chiasson ont été coéquipiers au sein du programme de développement du Séminaire St-François.

Photo : Séminaire Saint-François

Ce dernier est venu rencontrer Alex Chiasson dimanche après-midi, même si la coupe lui a glissé entre les doigts.

Chiasson est devenu très émotif lorsque les journalistes ont évoqué cette longue amitié et ce scénario bien spécial.

« Des fois la vie… Tout autre scénario, j’aurais vraiment voulu que ce soit lui qui gagne », a dit Alex Chiasson, la gorge nouée. « On a grandi ensemble ici à Québec, au Séminaire, on a joué notre hockey mineur ensemble. Il fait un peu partie de ma famille comme je fais partie de la sienne. John est ici pas vraiment en tant que joueur de hockey, mais en tant qu'ami d'Alex Chiasson. C'est ça qui me touche le plus. »

Chiasson est toujours sans contrat pour la prochaine saison dans la Ligue nationale de hockey. Il a dit avoir bon espoir de jouer cet hiver et croire en ses moyens pour décrocher une entente avec une équipe avant le début de la campagne.

Hockey

Sports