•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trans Mountain : Scott Moe demande des comptes à Ottawa

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, lors d'un point de presse.
Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe Photo: La Presse canadienne / Mark Taylor

Deux jours après l'annulation du décret autorisant l'expansion du pipeline Trans Mountain, le premier ministre de la Saskatchewan demande des comptes au ministre fédéral des Ressources naturelles.

Sur Twitter, Scott Moe a interpellé Amarjeet Sohi sur sa promesse de partager « le statut le plus véridique et le plus à jour » du projet. Le dirigeant soutient que les premiers ministres des provinces n'en ont pas reçu du prédécesseur de M. Sohi, Jim Carr, de la ministre de l’Environnement, Catherine McKenna, ou de Justin Trudeau.

« Les actionnaires de l'Ouest du Canada aimeraient avoir un rapport sur leur investissement », a-t-il poursuivi.


Pour régler une querelle entre les gouvernements de l'Alberta et de la Colombie-Britannique, qui freinait les travaux, le gouvernement fédéral a décidé de devenir propriétaire de l'oléoduc Trans Mountain, construit dans les années 1950. La transaction de 4,5 milliards de dollars, approuvée jeudi par les actionnaires de Kinder Morgan, a été finalisée vendredi.

Avec des informations de La Presse canadienne

Saskatchewan

Industrie pétrolière