•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une course de 50 km en sentier au parc national d'Aiguebelle 

Course dans un sentier

Course à pied

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le parc national d'Aiguebelle accueille samedi une nouvelle compétition sportive, La bête d'Aiguebelle, un ultra aquathlon en sentier.

Les coureurs participants sont appelés à faire cinq boucles de 10 km autour du lac La Haie, et chaque boucle est entrecoupée de 500 m de natation.

Chaque boucle porte le nom d'un animal, à savoir la belette, la martre, la loutre, le pékan et enfin le carcajou qui est désigné menacé.

C'est la première course du genre qui se tient au parc en collaboration avec le club de triathlon de Rouyn-Noranda, Triosisko.

La directrice du parc national d'Aiguebelle, France Simard, croit que l'événement va apporter plus de visibilité au site.

On cherche à avoir une diversité de clientèle finalement, dit-elle. Le côté mythique que peut représenter ce type d'événement là je pense que ça peut être aussi intéressant. C'est sûr que ça fait connaître le territoire aussi, ça fait rayonner le parc. Nous autres, tous les prétextes sont bons pour sensibiliser les gens à l'importance de la protection de la faune.

On souhaite attirer toute sorte de clientèle y compris les gens qui aiment ce genre de défis sportifs.

France Simard

Selon France Simard, les coureurs doivent avoir d'excellentes capacités physiques pour prendre part à l'événement.

Abitibi–Témiscamingue

Sports