•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les postes vacants à l'ACF au coeur d'une assemblée à la fin septembre

Des gens sont rassemblés autour d'une table avec des notes dans une salle.
Les députés de l'Assemblée communautaire fransaskoise lors d'une rencontre, en juin 2018. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le président de l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) confirme qu'une Assemblée extraordinaire des députés communautaires se tiendra le samedi 22 septembre. Il sera notamment question des postes de députés communautaires vacants de Saskatoon, de North Battleford et de Gravelbourg.

Un texte de Marie-Christine Bouillon

Denis Simard explique que la prochaine Assemblée des députés communautaire (ADC) devait avoir lieu pendant les célébrations du centenaire du Collège Mathieu, en octobre, mais que l’organisme souhaite régler le flou entourant certains postes de députés communautaires le plus tôt possible.

Il indique qu’il sera question de la situation à North Battleford, à Saskatoon et à Gravelbourg. « Est-ce qu'il y a des députés qui sont toujours en place », a-t-il demandé.

« On parle de tous les députés, donc, pour la députée de Battleford, c’est Christine Freethy, pour Saskatoon, on parle de Denis Tassiako, on parle aussi de François Afane, et pour Gravelbourg, on a un poste vacant », précise-t-il.

 Ce qu’on va vouloir, c’est s’assurer qu’il y a plus de clarté pour les membres de l’ADC sur ce qui est supposé arriver dans chacun de ces cas-là. 

Denis Simard, président de l'Assemblée communautaire fransaskoise

En février, deux postes sont devenus vacants. La députée Christine Freethy a été destituée en raison d’un conflit d’intérêts, sur proposition de la députée de Prince Albert. Par la suite, le député de Saskatoon, Denis Tassiako, a démissionné de ses fonctions. Il avait été le seul membre de l’Assemblée à s’opposer au limogeage de Mme Freethy. En juillet, il avait indiqué qu'il souhaitait reprendre ses fonctions à la suite de l'élection de Denis Simard à la présidence.

Le second poste de député de Saskatoon est occupé par François Afane, qui a été déclaré vainqueur par le juge Guy Chicoine, de la Cour du Banc de la Reine de la Saskatchewan,au début du mois de juillet. Or, M. Afane n’habite plus la province.

Quant au poste de député de Gravelbourg, il est vacant depuis le 1er août à la suite du départ de Soraya Ellert pour les Territoires du Nord-Ouest.

Comité sur la gouvernance

Denis Simard avait déjà fait connaître son intention de modifier le règlement électoral, après l’annonce de sa victoire par le juge Guy Chicoine, le 3 juillet. Il précise maintenant les éléments qui seront visés par cette réforme.

On veut enlever toutes les questions ambiguës qu’on a vécues cette année. [Lorsqu'il est] question du vote par anticipation, qu’est-ce qui est permissible? Qui sont les électeurs? Comment [est-ce qu'] on les identifie? Est-ce qu’on a une liste d’électeurs?

Denis Simard, président de l'ACF

Un comité sur la gouvernance formé des députées Rachelle Deault (Bellevue-Domrémy et St-Louis), Josée Bourgoin (Prince Albert) et Annette Labelle (Ponteix), accompagné par un membre non élu, Marie-France Kenny, a reçu le mandat de clarifier le règlement électoral. Selon le président de l’ACF, ce comité devra notamment s’assurer que le processus de vote est clair et bien compris par les électeurs.

Rectificatif : une version antérieure du texte indiquait à tort que la députée de la région de Debden, Pauline Tétreault, est membre du comité sur la gouvernance. L'Assemblée communautaire fransaskoise a mentionné avoir mis à jour l'information concernant les membres de ce comité sur son site web.

« On a beaucoup vécu de choses, cette année, qui auraient pu être évitées si [...] le règlement électoral [avait] été plus fort », fait valoir le président.

Dans une infolettre envoyée aujourd’hui, Denis Simard, indique également que l’ACF compte créer « un guide des réseaux sociaux » afin que tous puissent communiquer en ligne dans le respect.

Saskatchewan

Engagement communautaire