•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séminaire des Pères Maristes : cinq mineurs accusés

Séminaire des Pères Maristes : cinq mineurs accusés

Cinq élèves du Séminaire des Pères Maristes soupçonnés d'avoir partagé des photos à caractère sexuel de trois adolescentes devront faire face à la justice.

Un texte de Yannick Bergeron

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) confirme la mise en accusation de cinq mineurs fréquentant l’établissement privé de Québec. Ils sont tous accusés de leurre.

L'un d'eux est également accusé d'agression sexuelle.

Des accusations de distribution de pornographie juvénile, d'avoir rendu accessible une image intime sans consentement et d'extorsion sont également déposées.

Deux autres adolescents arrêtés à la suite de cette affaire vont bénéficier du programme de sanctions extrajudiciaires.

Comparution

Les cinq accusés, qui avaient 12 et 13 ans au moment des faits allégués, comparaîtront à la Chambre de la jeunesse le 14 septembre.

Ils doivent respecter certaines conditions, notamment ne pas communiquer avec les plaignantes ou les importuner.

Le DPCP précise dans son communiqué que la direction de l'école secondaire a été avisée des conditions imposées.

Trois des accusés fréquentent toujours le Séminaire, les autres ayant changé d'établissement scolaire.

La direction du Séminaire des Pères Maristes avait décidé d'expulser les trois élèves restants, mais leurs parents ont contesté avec succès cette décision en Cour supérieure, la semaine dernière.

Rentrée sous tension

Ce jugement a donné lieu à une rentrée scolaire sous tension, plus tôt cette semaine, à l'établissement situé dans le secteur de Sillery, à Québec.

Sophie (nom fictif), dont la fille figure au nombre des trois victimes, est satisfaite que des accusations soient portées.

« Le but, c'est à la fois que ma fille se dise que ç'a valu la peine de dénoncer, que les garçons comprennent quelque chose pour le reste de leur vie et les parents aussi. »

Il faut être résilient dans la vie. Il faut grandir. Tout le monde a quelque chose à comprendre dans tout ça.

Sophie (nom fictif), mère d'une présumée victime

Sa fille a 13 ans aujourd'hui. Elle a changé d'école, tout comme une autre plaignante.

La dernière a choisi de continuer de fréquenter le Séminaire.

Arrestations et suspensions

Six élèves du Séminaire des Pères Maristes ont été arrêtés en mai dernier pour possession et distribution de pornographie juvénile.

Ils sont soupçonnés d'avoir partagé des photos de trois adolescentes qui fréquentaient l'établissement.

Les garçons ont été suspendus par l'école, mais ont pu terminer leur année scolaire dans un bâtiment à part.

Avec la collaboration d'Alexandre Duval

Justice et faits divers