•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier Tech prend les grands moyens pour attirer des travailleurs

Chez Premier Tech à Rivière-du-Loup, une équipe d'une dizaine d'employés travaillent à recruter de la main-d’œuvre Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La compagnie Premier Tech de Rivière-du-Loup entreprend cet automne une tournée des grandes villes du Québec dans le but de recruter de nouveaux employés.

La pénurie de main-d’œuvre est telle que l'entreprise peine à pourvoir 163 postes, dont 80 à ses installations de Rivière-du-Loup.

La directrice du service du recrutement, appelé « Attraction de talents », Marie-Josée Bouchard, explique que la tournée vise notamment à mieux faire connaître Premier Tech dans les autres régions du Québec.

« Il faut maximiser la présence de Premier Tech dans les bassins de candidats du Québec, mais aussi à l'international. On n'a pas le choix d'aller vers l'immigration pour tous les besoins que l'on a ici », explique-t-elle.

Elle ajoute que Premier Tech cherche des employés dans pratiquement tous les domaines et que le manque de main-d’œuvre ralentit la croissance de la compagnie qui est tout de même de plus de 10 %.

Si on avait pu avoir les talents qu'on recherchait, on aurait développé plus de marchés, on aurait développé plus de nouveaux produits.

Marie-Josée Bouchard, directrice du service du recrutement chez Premier Tech

Outre Montréal et Québec, Rimouski et Sept-Îles figurent sur la liste des villes ciblées par Premier Tech lors de cette tournée.

D'après les informations de Denis Leduc

Bas-Saint-Laurent

Économie