•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Revenu Québec aux trousses du créateur du PlexCoin

Il est accompagné de son avocat
Dominic Lacroix lors de son passage au palais de justice le 3 octobre Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les tuiles continuent de s'accumuler sur l'homme d'affaires Dominic Lacroix, qui a mis sur le marché une cryptomonnaie, le PlexCoin.

Revenu Québec lui réclame 873 000 $ « en ce qui a trait à l'application de la Loi sur la taxe de vente du Québec et de la Loi sur la taxe d'accise », indique l'organisme dans un communiqué émis jeudi.

Cette procédure touche des avis de cotisations s'étendant sur quatre années.

Dans l'espoir de récupérer son dû, Revenu Québec a procédé à l'inscription d'hypothèques légales sur les résidences de Lacroix, dont une nouvelle maison luxueuse de l'arrondissement Charlesbourg.

Lacroix est visé par une enquête de l'Autorité des marchés financiers (AMF) après avoir créé une monnaie virtuelle, le PlexCoin, dans le but de concurrencer le bitcoin.

L'AMF et même les autorités américaines le soupçonnent d'avoir organisé une collecte de fonds frauduleuse qui aurait permis de soutirer près de 15 millions de dollars à des milliers d'investisseurs.

L'AMF et son pendant américain, la Securities and Exchange Commission, ont obtenu des ordonnances des tribunaux pour geler les avoirs de Dominic Lacroix et de sa conjointe, Sabrina Paradis-Royer.

D'après les informations de Yannick Bergeron

Québec

Justice et faits divers