•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Tuque veut plus de monteurs de ligne sur son territoire

Un monteur d'Hydro-Québec en haut dans un poteau électrique

Archives

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Radio-Canada

Le maire de La Tuque dresse un bilan mitigé de sa rencontre avec Hydro-Québec mercredi. Pierre-David Tremblay estime que certains dossiers ne sont toujours pas réglés.

Le maire de La Tuque se réjouit notamment de l'engagement de la Société d'État d'améliorer la ligne de 58 kilomètres qui alimente Parent en électricité, à partir du poste de La Vérendrye.

Il s’agit d’un projet de 30 millions de dollars qui s'échelonnera sur deux ans, en 2019-2020, et qui consiste principalement à remplacer les structures de bois par les structures d'acier, souligne Hydro-Québec.

Pierre-David Tremblay affirme avoir reçu l'assurance qu'Hydro-Québec desservira adéquatement les citoyens, avec des génératrices, notamment, quand elle devra couper le courant pour effectuer certaines parties des travaux.

Par contre, le maire déplore le manque de monteurs de ligne sur le territoire de La Tuque.

Lorsqu’on a des pannes [et que les deux monteurs de La Tuque sont absents], les monteurs de ligne viennent de Trois-Rivières ou de Shawinigan, plus souvent qu’autrement, et à partir de là, il y a des délais importants, explique Pierre-David Tremblay.

Je pense que ça, c’est inacceptable, on doit avoir les mêmes services qu’un peu partout en province.

Une citation de Pierre-David Tremblay, maire de La Tuque

Le maire affirme qu’il veut continuer à travailler sur ce dossier-là.

De son côté, Hydro-Québec affirme que la discussion a permis l'échange de différentes solutions et une meilleure compréhension des réalités de chacun. La rencontre a duré plus de deux heures.

Des élus de la Ville de La Tuque, de la Bostonnais et de Lac Édouard ont participé à la rencontre ainsi qu’un représentant du Conseil de la Nation Atikamekw et le directeur de la protection incendie de La Tuque.

La Société d’État dit avoir mis de l'avant « des solutions réalistes et réalisables en fonction de l'analyse de la situation ».

Le maire Pierre-David Tremblay, salue aussi le mea culpa d'Hydro-Québec à l'égard du manque de communication observé lors de l'interruption planifiée du 6 août dernier.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Mauricie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Mauricie.