•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre éducatif de l’École du Parc, un fardeau pour les parents fransaskois?

Plan serré de Carol-Guillaume Gagné assis dans un studio de radio.
Le directeur de l'Association des parents fransaskois (APF), Carol-Guillaume Gagné. Photo: Radio-Canada / Pascale Bouchard
Radio-Canada

Le directeur de l'Association des parents fransaskois (APF) se réjouit de l'ouverture d'un nouveau centre éducatif de la petite enfance (CEPE) à Regina. Carol-Guillaume Gagné se questionne toutefois sur le fardeau que cela représente pour les parents impliqués dans ce projet.

« Un comité d’école qui gère aussi le comité du centre éducatif de la petite enfance… ça peut être bon, mais ça peut aussi avoir certaines contraintes », explique M. Gagné.

Un comité d’école est essentiellement formé de parents. Ce sont eux qui se déplacent sur le terrain pour accueillir les nouveaux parents. Ce sont aussi eux qui s’occupent d’organiser les collectes de fonds. Les parents ont une tâche très importante qui peut souvent, aussi, s’avérer exigeante.

Carol-Guillaume Gagné s’inquiète du fardeau que devront supporter les parents membres du comité d’école responsable de gérer le Centre éducatif de l’École du Parc à Regina.

Travailler au niveau consultatif et faire de l’administratif, ce sont deux choses complètement séparées et c’est une tâche très lourde.

Carol-Guillaume Gagné, directeur de l'APF

« Nos parents sont déjà débordés et là, on leur [ajoute] une tâche supplémentaire », ajoute-t-il.

M. Gagné craint particulièrement que « l’énergie des nouveaux projets » ne s’essouffle après un certain temps. Une situation qui risquerait de rendre le recrutement des parents encore plus difficile qu’il ne l’est déjà.

« Si on veut vraiment que [les parents] s'impliquent à leur juste niveau, des fois, il est peut-être mieux de créer d'autres structures, dit Carol-Guillaume Gagné. Ce n’est pas toujours intéressant de tout le temps tout concentrer à la même place. »

Un regroupement de garderies

Cela fait déjà plusieurs mois que M. Gagné travaille à la création d’un regroupement des services de garde fransaskois, tant ceux des centres de la petite enfance que les garderies en milieu familial francophones.

Mais voilà que ses espoirs connaissent un nouveau souffle.

« Il y a un nouveau fonds national qui vient d'être développé [avec Ottawa et la Commission nationale des parents francophones] et qui va être accessible à partir du 9 mars. Ce projet-là c'est pour développer l'entrepreneuriat au niveau des CEPE et de la petite enfance. »

Le directeur de l’APF entend bien profiter de ce nouveau fonds pour mettre sur pieds son projet.

Carol-Guillaume Gagné est convaincu que la création d’un réseau de garderies à l’échelle provinciale permettra de mieux répartir les ressources dont dispose la communauté fransaskoise.

Un appel d’offres nébuleux

Le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) a publié plus tôt cette année, un appel d'offres pour la gestion du Centre éducatif de l’École du Parc à Regina.

À la mi-août, la présidente du conseil d’école de l’École Monseigneur de Laval, Josée Levasseur, a annoncé que le centre éducatif de l’École du Parc, serait géré par son conseil d’école.

Le directeur de l’APF affirme qu’il y a eu « beaucoup de choses nébuleuses » dans la façon de procéder à la sélection de la direction du centre éducatif.

On a été consulté par le ministère, mais on l’a su un peu par la bande aussi. C’était vraiment spécial comment ça été fait, mais c’est fait et maintenant on va avancer.

Carol-Guillaume Gagné, directeur de l'APF

« Les directions des CEPE souhaitent que la nouvelle direction du centre éducatif du Parc se joigne au cercle des directions des CEPE, dit M. Gagné. Ça va nous faire plaisir de pouvoir l’intégrer au sein des directions et pouvoir l’accompagne là-dedans. »

Saskatchewan

Francophonie