•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 110 000 foyers privés d'électricité dans le Grand Montréal

La toiture d'un immeuble, arrachée, recouvre la façade.
Le toit d'un immeuble de Saint-Léonard à Montréal a été arraché par les grands vents mercredi. Photo: Radio-Canada / Stéphane Grégoire
Radio-Canada

Des orages violents ont causé des dommages importants et provoqué de nombreuses pannes d'électricité dans la grande région de Montréal, mercredi.

Le dernier bilan d'Hydro-Québec fait état de 5544 pannes et plus de 110 000 clients touchés à Montréal, à Laval et en Montérégie.

Les vents violents ont également causé d'importants dégâts à Saint-Julien, près de Disraeli, dans Chaudière-Appalaches. À Montréal, les vents ont même soulevé la toiture d’un immeuble à logements, dans l’arrondissement de Saint-Léonard.

Un arbre déraciné couché sur la chaussée.La violence des vents a eu raison d'un arbre sur la rue Saint-André, à Montréal. Photo : Radio-Canada / Dominique Papineau

Des citoyens disent avoir vu des arbres être déracinés, des lignes électriques arrachées, des routes barrées et même « une maison complètement pulvérisée ».

Aux aéroports Montréal-Trudeau et de Saint-Hubert, on a recensé des rafales dépassant les 90 km/h.

D'autres orages devraient toucher une zone allant de l'Estrie à la Beauce, et ce jusqu'aux alentours de 20 h, a fait savoir Environnement Canada.

Au plus fort de la tempête, Hydro-Québec recensait environ 175 000 clients plongés dans le noir sur l'ensemble du territoire québécois.

Le porte-parole de la société d'État, Serge Tsoto, a d'ailleurs signalé que des équipes ayant reçu des renforts étaient à pied d'oeuvre pour effectuer des réparations.

Parallèlement à la tempête qui s'est abattue sur une partie du Québec, l'avertissement de chaleur intense a été levé pour les prochains jours.

Avec les informations de La Presse canadienne

Grand Montréal

Énergie