•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ALENA : Justin Trudeau promet de ne pas laisser tomber les Canadiens

Justin Trudeau devant les jeunes à Kapuskasing.
Justin Trudeau a été invité à commenter plusieurs dossiers chauds, dont l’ALENA, la violence armée et l’immigration. Photo: Radio-Canada / Webdiffusion
Radio-Canada

Le premier ministre canadien a réitéré que malgré les possibilités qu'une entente intervienne d'ici vendredi, ce serait d'abord et avant tout dans l'intérêt des Canadiens. Justin Trudeau est de passage dans le Nord de l'Ontario, une visite qui a commencé dans une école de Kapuskasing.

Un texte de Caroline Bourdua

Le premier ministre Trudeau a participé mardi à une activité en compagnie d’élèves de l’École secondaire Cité des jeunes de Kapuskasing.

Ça me rappelle mes années d’enseignement (...) je suis content de participer à cette visite et de voir la technologie utilisée en salle de classe, a-t-il indiqué devant les élèves rassemblés pour l’occasion.

Justin Trudeau et des élèves.Le premier ministre Justin Trudeau a participé mardi à une activité en compagnie d’élèves de l’école secondaire Cité des jeunes de Kapuskasing. Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Dans un discours à la fois en français et en anglais, il a vanté les réalisations de son gouvernement, notamment au chapitre des études postsecondaires et de l’emploi pour les jeunes.

Justin Trudeau a répondu à une série de questions préparées par les élèves.

Elles ont notamment porté sur l’économie nord-ontarienne avec ses industries minière et forestière, le commerce international, la dualité linguistique et l’environnement.

Les États-Unis sont un peu imprévisibles ces jours-ci, a lancé M. Trudeau, en parlant de la dépendance canadienne aux carburants américains.

À une question posée par un élève sur la légalisation de la marijuana, Justin Trudeau a répondu que c’était parce que l’approche actuelle ne fonctionne pas.

Sur vingt-neuf pays, nous sommes numéro un pour la consommation de la marijuana par les adolescents. C’est un problème.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Un pusher ne va jamais vérifier votre âge, a-t-il lancé en précisant que les communautés et les jeunes seraient mieux protégés et que la légalisation visait à imposer ce contrôle, plutôt que d’encourager la consommation chez les jeunes.

Justin Trudeau devant des élèves dans une école à Kapuskasing, en Ontario.Des élèves n’ont pas hésité à poser des questions sur des sujets aussi controversés que la légalisation du cannabis au premier ministre Justin Trudeau à Kapuskasing. Photo : Radio-Canada / Webdiffusion

Avec les journalistes, il a abordé le dossier de la taxe sur le carbone, abolie par le gouvernement de Doug Ford en Ontario.

Nous allons avancer avec notre plan, avec ou sans les provinces, a dit M. Trudeau, précisant que le temps de remettre les problèmes de pollution aux générations futures était révolu.

Justin Trudeau a aussi promis de ne pas conclure une entente sur l’ALENA à n’importe quel prix, malgré les pressions des Américains et du Mexique de signer un accord d’ici vendredi.

Nous allons demeurer fermes sur ce principe, parce que c’est ce à quoi s’attendent les Canadiens, a dit M. Trudeau.

Justin Trudeau à l'usine Rayonier de Kapuskasing, en Ontario.La visite de Justin Trudeau à l'usine Rayonier de Kapuskasing survient au moment où la Commission américaine du commerce international (ITC) a bloqué mercredi les nouveaux tarifs douaniers imposés par l'administration Trump aux importations de papier canadien. Au début de 2018, le département américain du Commerce avait mis en place une taxe punitive qui augmentait d'environ 30 % le prix du papier canadien importé aux Etats-Unis. Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

En après-midi, Justin Trudeau a visité Rayonier, une usine de papier journal.

Sa visite survient au moment où la Commission américaine du commerce international (ITC) a bloqué mercredi les nouveaux tarifs douaniers imposés par l'administration Trump aux importations de papier canadien.

Nord de l'Ontario

Politique fédérale