•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La bande dessinée, un art exclu des autres?

Une feuille de papier sur laquelle on voit le dessin d'Anthony Woodward, en noir et blanc. Il s'est dessiné sur le dos d'une tortue.

Une illustration d'Anthony Woodward qui s'est dessiné sur le dos d'une tortue.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Père de trois enfants, libraire de jour, artiste de nuit, Anthony Woodward tente de se tailler une place dans le domaine artistique, plus spécifiquement, dans le milieu de la bande dessinée. Cet illustrateur estime que cette forme d'art est souvent moins prise au sérieux que les autres. En tant que bédéiste, il a le sentiment de pratiquer un art moins prestigieux que celui des autres artistes.

Un reportage du vidéojournaliste Adnan Mohamad

Anthony Woodward a l'impression que le monde de la bande dessinée est très stéréotypé. Il regrette que la bédé soit automatiquement associée au superhéros, à l'humour, à la jeunesse. Pourtant, il existe un tout autre monde dans sa forme d'art, un monde peu connu, d'après lui.

La bande dessinée Maus, d'Art Spiegelman, en est un bon exemple pour Anthony Woodward. Il précise que l'auteur de la bédé utilise des personnes représentées sous la forme de souris et de chats pour raconter la vie d'un Polonais juif, survivant des camps nazis. Un thème qui s'éloigne des stéréotypes, dit-il.

  • Dans cette case de bédé publiée sur Instagram, Anthony Woodward a dessiné une scène familiale. Un père de famille qui encourage les siens à continuer de marcher en indiquant que la destination n'est qu'à une distance de 20 minutes.

Celui qui est aussi père de famille raconte que, si un jour, un de ses enfants lui disait qu’il souhaite poursuivre une carrière dans le milieu artistique, le seul conseil qu’il aurait à lui donner « c’est de prendre ça au sérieux et d’y aller à 110 % ». Il rappelle que, parfois, une des perceptions de la société face aux artistes, c'est que ce n'est qu'une question de talent.

Or, pour Anthony Woodward, si on est artiste ou bédéiste, cela exige un travail acharné avant d'atteindre le succès.

Saskatchewan

Arts visuels