•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nombreuses pancartes électorales vandalisées

Les pancartes avec le portrait de Florent Tanlet ont été vandalisées à de multiples reprises.
Les pancartes avec le portrait de Florent Tanlet ont été vandalisées à de multiples reprises. Photo: Radio-Canada / Edith Hammond
Radio-Canada

De nombreuses pancartes sont vandalisées dans la circonscription de Taschereau depuis le début de la campagne électorale, il y a à peine six jours.

Le candidat libéral dans Taschereau, Florent Tanlet, veut même porter plainte à la police pour vandalisme de ses pancartes électorales.

Il souligne que son équipe a recensé une vingtaine de pancartes vandalisées à ce jour, comparativement à aucune lors de la campagne électorale de 2014.

Florent Tanlet déplore ce geste, qui touche des candidats des différents partis.

« Des affiches arrachées, supprimées. J’ai eu le visage complètement arraché, des clous, des dents noires. Beaucoup de styles de vandalisme », se plaint-il.

J’ai voulu dénoncer parce que je pense que c’est une attaque à la démocratie. Peu importe le parti, le candidat, on ne mérite pas ça.

Florent Tanlet, candidat libéral dans Taschereau
La candidate de Québec solidaire dans Taschereau, Catherine Dorion, a également été la cible de vandalisme.La candidate de Québec solidaire dans Taschereau, Catherine Dorion, a également été la cible de vandalisme. Photo : Courtoisie

Québec solidaire aussi

Justin Arcand, responsable de la mobilisation pour la campagne de la candidate de Québec solidaire (QS) dans Taschereau, Catherine Dorion, parle lui aussi de nombreux cas de vandalisme.

Il ajoute que les bénévoles de QS tentent de nettoyer les pancartes en premier lieu. Advenant le cas où les traces de vandalisme ne se dissimulent pas, ils remplacent la pancarte.

Docteur Pancarte

Au Parti québécois dans Taschereau, c'est un bénévole de longue date, surnommé Docteur Pancarte, qu'on appelle à la rescousse en cas de vandalisme.

Depuis une quinzaine d'années en période électorale, Raymond Mathieu fait la ronde dans la circonscription pour nettoyer ou réparer les pancartes.

« Moi, "raciste" sur une pancarte, je ne trouve pas ça correct », explique l'homme.

Raymond Mathieu, bénévole du Parti québécois dans Taschereau.Raymond Mathieu, bénévole du Parti québécois dans Taschereau est surnommé Docteur Pancarte Photo : Radio-Canada

Le vandalisme touche les pancartes des candidats de tous les partis, allant de la simple moustache à des gestes plus violents. Raymond Mathieu traîne tout un arsenal de produits nettoyants dans sa voiture.

Il a même des yeux de replacement pour rapiécer des pancartes qui auraient été trouées.

« Mes pancartes n'ont pas tellement été vandalisées, parce que ça fait longtemps que je suis là et ils le savent », témoigne-t-il fièrement.

Le bénévole Raymond Mathieu va faire ses rondes de surveillance jusqu'à la fin de la campagne électorale, avant de prendre une retraite bien méritée.

« Dans 4 ans, ça commence à être loin un peu, j'aurai 74 ans », lance-t-il.

Politique provinciale

Politique