•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • La rentrée scolaire en Ontario

    Radio-Canada

    Le début du mois de septembre est synonyme de rentrée scolaire. Des élèves de tous âges retournent sur les bancs de l'école pour une nouvelle année. Revivez ce moment de fébrilité avec des archives de rentrées scolaires en Ontario.

    Ces images en noir et blanc d’un reportage du 2 septembre 1969 présentent des jeunes du primaire et du secondaire à la rentrée scolaire à Ottawa.

    Chez les plus petits, c’est le début d’une nouvelle étape. Et la séparation avec les parents est source de grande tristesse. Il est difficile de quitter le confort de la maison pour les rangées de pupitres et les devoirs.

    Il en est tout autre pour les plus âgés. L’inquiétude fait place à la joie pour les élèves du primaire qui retrouvent leurs camarades pour se raconter les péripéties de l’été.

    Enfin, les élèves du secondaire se doivent de faire leurs achats de fournitures et de manuels scolaires.

    Peu importe l’époque, la fébrilité de recommencer les cours et les devoirs ne change guère.

    Le jeune garçon de la famille Tardif ne cache pas sa nervosité de commencer sa première année du secondaire dans ce reportage du journaliste Yves Bisaillon du 8 septembre 1978.

    Pour les parents, c’est le retour de la routine qui reprend son cours après quelques semaines de vacances.

    Reportage, 8 septembre 1978

    Mais pas tous les élèves qui commencent leur année scolaire la finiront.

    En Ontario, en 1990, le gouvernement provincial tente une nouvelle approche pour diminuer le taux de décrochage dans les écoles secondaires.

    Ce qu’on envisage, c’est limiter, réduire le nombre d’élèves qui quittent les écoles en offrant des cours plus intéressants, des cours dans lesquels les élèves sont vraiment impliqués.

    Herald Brathwait, surintendant du Conseil scolaire public est de Toronto

    À l’émission Ce soir du 4 septembre 1990, la journaliste Véronique Morin présente le projet pilote élaboré par le ministère de l’Éducation.

    Pendant trois ans, à l’école secondaire Rosedale Heights, les jeunes de la 9e à la 12e année ne seront plus séparés par niveau. Les élèves ayant des notes plus faibles seront mis dans les mêmes classes que les élèves avancés.

    Ce soir, 4 septembre 1990

    Il s’agit alors de faciliter leur apprentissage et d’éveiller un plus grand intérêt pour les études. Un objectif qui demeure toujours d’actualité de nos jours, peu importe la province.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société