•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réduction du prix du gaz naturel dès le 1er octobre en Ontario

Gaz naturel
La taxe carbone augmentera à 1,52 dollars le gigajoule en 2018 pour vore facture de gaz naturel. Photo: AFP / Fred Tanneau
Radio-Canada

Le gouvernement progressiste-conservateur réduira le prix du gaz naturel. Il a affirmé mercredi que l'élimination de la taxe sur le carbone permettra aux consommateurs d'économies environ 80 $ par an. Le rabais entre en vigueur le 1er octobre.

Le premier ministre a précisé que la Commission de l'énergie de l'Ontario (CEO) a été avisée de prendre des « mesures immédiates » pour retirer les coûts associés à la taxe sur le carbone des factures de gaz naturel des consommateurs, et cela dès le 1er octobre.

Doug Ford et Greg Rickford en conférence de presse dans un restaurant de Milton.Doug Ford et Greg Rickford en conférence de presse dans un restaurant de Milton. Photo : Radio-Canada

Le gouvernement va combattre la taxe sur le carbone avec tous les outils à sa disposition.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Selon Greg Rickford, ce rabais va aider les familles à faibles revenus notamment, en leur permettant d'économiser entre 6 et 7 $ chaque mois.

La suppression de la taxe sur le carbone signifie une réduction d'environ 3,3 cents par mètre cube du prix du gaz naturel pour le consommateur, précise-t-il.

L'opposition dénonce

Alors que M. Ford procédait à son annonce, l'opposition dénonçait la mesure. Selon Ian Arthur, critique du Nouveau Parti démocratique en matière d'environnement, le premier ministre tente de duper la population.

« L’annonce de la décision de Ford d’annuler le mécanisme d'échange de droits d'émissions évite intentionnellement d’informer les gens du coût réel de cette mesure. [...] L'annulation du mécanisme d'échange de droits d'émissions signifie que des millions de dollars qui auraient dû servir à rénover les écoles et les logements abordables sont coupés. [...] En bref, les actions de Ford font reculer l’Ontario, nuisent à nos lacs et à nos rivières et à l’air que respirent nos enfants - et il nous oblige tous à payer plus cher », a déclaré par voie de communiqué M. Arthur.

Toronto

Politique provinciale