•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

MÉDOMÉDIA explique la fermeture de ses journaux L'Écho de la Baie et Le Pharillon

Journaux sur une tablette

« Le Havre » sera fusionné au « Pharillon ».

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le directeur général de MEDOMÉDIA, Claude Dauphin, confirme qu'il abandonne la publication des hebdomadaires Le Pharillon et L'Écho de la Baie. Il trouve « discutables » les agissements de l'entreprise de presse LEXIS Média qui a décidé de publier deux nouveaux journaux dès le 5 septembre.

Un texte de Jean-François Deschênes

Il explique dans un courriel envoyé à Radio-Canada que la baisse des revenus force la fermeture de l’entreprise. La transition numérique aurait eu besoin d'investissements supplémentaires considérables.

Il ajoute que son partenaire financier est malade et que ceux qui auraient pris sa relève auraient décidé de quitter l'aventure.

Au sujet des nouveaux journaux qui seront publiés le 5 septembre par LEXIS Média, M. Dauphin trouve discutables les agissements de l’entreprise de presse, car des négociations avaient débuté selon lui, mais LEXIS Média n’auait pas répondu aux offres. Il ajoute que des avocats étudient ce dossier.

L’ancien directeur général se réjouit toutefois de savoir que ses anciens employés se sont trouvé un emploi.

Il n'a pas donné de détail sur l'avenir de sa station de radio de Percé.

Deux nouveaux hebdomadaires

L'entreprise de presse LEXIS Média publiera deux nouveaux journaux pour remplacer l’espace laissé vacant par la fermeture du Pharillon et de L’Écho de la Baie.

Les huit anciens employés de MEDOMÉDIA assureront la continuité de l’information écrite en Gaspésie, car ils ont été embauchés par LEXIS Média.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !