•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guillaume Wagner ou l’humour de nouveau père

L'humoriste Guillaume Wagner
L'humoriste Guillaume Wagner Photo: Radio-Canada / Stéphanie Mac Farlane
Radio-Canada

La provocation est la carte de visite de Guillaume Wagner depuis maintenant 12 ans. Or, avec l'arrivée d'un petit garçon dans sa vie, l'humoriste avoue avoir perdu en pessimisme pour son troisième spectacle, Du cœur au ventre.

Il aura fallu trois spectacles au Dr Mobilo Aquafest pour que naisse ce monologue portant, entre autres, sur le narcissisme et la surconsommation.

« J’essayais de mettre une touche d’espoir là-dedans, en disant qu’on n’était pas obligés d’aller dans le sens que la société nous impose, [...] mais ça demande du courage », explique Guillaume Wagner à la journaliste Catherine Richer à l’émission Le 15-18.

« Mais il y a beaucoup de négatifs (rires), je le dis tout de suite! »

La paternité a tout de même influencé ses diatribes, avoue l’humoriste en entrevue. « Avant, j’étais plus dans la destruction sans regarder en arrière, mais maintenant j’essaie de faire ça d’une meilleure manière. »

J’ai envie de léguer [à mon fils] un monde qui a un petit peu plus de sens que ça. [...] J’ai quand même un petit pouvoir d’allumer les gens sur certains enjeux, donc j’essaie de l’utiliser positivement.

Guillaume Wagner

Courage de père

Comment le courage se traduit-il quand on devient parent? « Souvent, les gens, pour leurs enfants, font des compromis [en acceptant un travail payant, par exemple]. Mon père n’a jamais gardé de job de sa vie. Il a toujours [suivi] son coeur et il a mangé du pain noir. »

Guillaume Wagner aimerait léguer à son enfant cette même absence de compromis, plus que l'importance de la sécurité financière, même s’il avoue que par le passé, certains de ses gestes professionnels relevaient plus de l'inconscience que du courage.

Courage sur scène

Malgré les discours qui se polarisent, transformant l’humour au passage, l’artiste aime toujours déconstruire les travers de la société.

« Quand tu es allumé par ça, tu vas finir par taper de tous les bords. Tu finis par te faire détester par plusieurs types de personnes », explique-t-il en ajoutant que la chose est devenue plus complexe, voire décourageante, notamment avec la façon dont les médias récupéraient ses propos. « Je me suis posé des questions sur moi, sur la façon dont j'amenais les sujets. »

Cela ne l’a pas empêché de reprendre le crayon pour mettre des critiques dans la bouche de son personnage, un Guillaume Wagner magnifié qui a le punch facile. C’est à ce jour son spectacle le plus abouti et dont il est le plus fier.

Celui qui s’est fait connaître avec son humour provocant veut toujours « casser des affaires », mais plus comme un enfant, « sans moteur derrière ».

Je suis encore baveux, mais je veux casser les bonnes affaires cette fois-ci.

Guillaume Wagner

Le spectacle Du cœur au ventre est présentement en rodage jusqu'aux premières représentations officielles, en avril 2019.

Humour

Arts