•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un surplus modeste pour les comptes de la C.-B.

Une femme parle sur une tribune qui se trouve devant des drapeaux de la Colombie-Britannique et à côté d'un écran montrant un graphique des surplus et déficit budgétaires.

Carole James, ministre des Finances de la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Colombie-Britannique a maintenu son excédent budgétaire au cours du dernier exercice financier, même si elle a fait grimper les dépenses consacrées aux programmes gouvernementaux de près de 3 milliards de dollars et couvert des dépenses importantes liées aux incendies de forêt catastrophiques de 2017.

Un texte de Noémie Moukanda

Carole James, la ministre des Finances, a présenté, mardi, les comptes publics de 2017-2018 à Victoria. Habituellement, cette présentation survient en juillet, mais le ministère des Finances avait besoin de plus de temps avec la vérificatrice générale pour examiner les comptes de report de BC Hydro, a dit en introduction Mme James.

Bien qu’elle ait qualifié le surplus budgétaire de modeste, elle a souligné qu’il est plus élevé que prévu. Les états financiers vérifiés montrent en effet que les caisses de la province présentent un excédent de 301 millions de dollars, soit 55 millions de dollars de plus que prévu dans la mise à jour du budget de septembre dernier.

Le legs du gouvernement de Christy Clark

De plus, le budget de la province demeure équilibré malgré des pertes historiques au sein la société d’assurance ICBC de 1,3 milliard de dollars. « le procureur général, David Eby, travaille à remettre L'ICBC sur un chemin responsable du point de vue fiscal », a indiqué Carole James.

Le gouvernement a aussi dû effectuer un ajustement de 950 millions de dollars pour corriger l'approche de l'ancien gouvernement.

Carole James n’a d’ailleurs pas manqué de critiquer la politique des libéraux.

Je serais franche. Certains de ces choix étaient irresponsables et nous devons les réparer.

Carole James, ministre des Finances de la Colombie-Britannique

La ministre des Finances a également souligné qu’il fallait prendre des mesures pour régler les problèmes de vérification des comptes de report réglementaires de BC Hydro.

Une économie toujours en bonne santé

Les recettes ont augmenté de 571 millions de dollars par rapport à l’année précédente, principalement en raison de l’augmentation des transferts fédéraux qui découlent des estimations démographiques révisées et de la hausse des recettes fiscales.

« On aurait eu des revenus beaucoup plus élevés si l'ICBC n’avait pas connu ces pertes-là », estime l’économiste Steeve Mongrain. Le professeur de l'Université Simon Fraser observe par ailleurs que les néo-démocrates ont fait ce qu'ils s’avaient reproché aux libéraux en ayant eux-mêmes une approche prudente de leurs prévisions financières, qui a mené à ce surplus budgétaire.

Par ailleurs, le gouvernement a réussi à réduire sa dette relative au produit intérieur brut à 15,6 %. « Ce chiffre est certainement le plus important [...] et c’est grâce à la bonne croissance économique de la province », estime Steeve Mongrain.

On se retrouve dans une des provinces où la dette relative à notre économie est la plus faible. Et ça, c’est bon pour l’avenir.

Steeve Mongrain, professeur d'économie

Les trois piliers de Victoria

Carole James n’a pas manqué de rappeler les « trois priorités » qui dictent les choix et les dépenses de son gouvernement. Les néo-démocrates veulent tout d'abord « rendre la vie des Britanno-Colombiens plus abordable ». Ensuite, ils souhaitent « améliorer les services dont ont besoin les familles et les individus ». Enfin, le gouvernement de John Horgan a l'intention de « bâtir une économie durable à long terme en créant de bons emplois aux quatre coins de la province ».

Le poids de la crise des surdoses

La ministre des Finances a aussi évoqué la crise des surdoses que traverse la province depuis plusieurs années. « Cette crise a nécessité l'un des grands investissements au cours de la dernière année », a-t-elle expliqué.

Colombie-Britannique et Yukon

Finances publiques