•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs films nord-ontariens au 30e Cinéfest de Sudbury

Un homme parle au micro devant un écran de cinéma.
Le film Noël en boîte met en scène les Sudburois Hélène Dallaire et Stef Paquette. Il sera présenté au 30e Cinéfest de Sudbury, en septembre. Photo: Radio-Canada / Jean-Loup Doudard
Radio-Canada

Angelique's Isle, Tough Black Spruce, Trouble in the Garden... les films nord-ontariens abondent au 30e anniversaire du Cinéfest de Sudbury, tant au chapitre de la production que du contenu.

Le Cinéfest a dévoilé mardi le reste de sa programmation lors d’une conférence de presse aux cinémas Silver City.

Plusieurs longs métrages ont été réalisés à Sudbury, Sault-Ste-Marie et Thunder Bay alors que d’autres ont été produits par des directeurs de North Bay.

Le Cinéfest tient à afficher de nombreux films nord-ontariens puisque c’est ce que le public désire voir, explique la directrice générale du festival, Tammy Frick.

Je pense qu'au cours des années, on comprend nos cinéphiles. Ils nous disent--ils ne sont pas gênés du tout d’offrir des conseils.

Tammy Frick, directrice générale du Cinéfest Sudbury

Le film Angelique’s Isle, de la cinéaste de Thunder Bay Michelle Derosier, traite de l’histoire d’une jeune ojibwée et d’un voyageur éperdus d’amour, coincés sur une île du lac Supérieur en plein hiver. Certaines scènes ont été filmées à Thunder Bay et Terrace Bay.

Une femme autochtone et un homme barbu se regardent dans les yeux dans une cabane de bois.Le film Angelique's Isle est tiré de l'histoire d'Angelique Mott, une adolescente autochtone abandonnée sur une île du lac Supérieur avec son mari en 1845. Photo : CBC / Thunderstone Pictures

Le Cinéfest propose également une programmation bilingue et francophone, dont le film Noël en boîte, mettant en scène les Sudburois Hélène Dallaire et Stef Paquette. Quelques films français et québécois sont également à l’affiche.

Le festival a reçu environ 4500 propositions de films, dont 15 à 20 % de films en français.

Devenir aussi grand que le Festival international du film de Toronto n’a jamais été l’ambition du Cinéfest, explique Tammy Frick, qui préfère que le festival demeure axé sur le public plutôt que sur les gros joueurs de l’industrie cinématographique.

Une femme devant une télévision sur laquelle est affiché le logo du Cinéfest SudburyTammy Frick, directrice générale du Cinéfest Sudbury, a présenté mercredi la programmation du 30e festival. Photo : Radio-Canada / Sophie-Houle Drapeau

Ce n’est pas toujours facile de trouver une vie culturelle dans le Nord de l’Ontario. C’est un festival de qualité qui amène les gros projets ici pour une semaine, ça donne la chance d’avoir accès à la culture, dit-elle.

Le 30e festival international du film Cinéfest Sudbury se déroulera du 15 au 23 septembre.

Nord de l'Ontario

Cinéma