•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa envisage d'interdire complètement les armes de poing et les armes d'assaut

Une mitraillette et plusieurs revolvers sont posés sur une table.

Le ministre Bill Blair a été mandaté afin d'étudier la possibilité de bannir complètement les armes de poing et les armes d'assaut au Canada.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral souhaite étudier la possibilité d'interdire complètement les armes de poing et les armes d'assaut au Canada.

Un texte de Kathleen Harris, CBC News

Dans sa lettre de mandat adressée au ministre de la Sécurité frontalière et de la réduction du crime organisé, Bill Blair, le premier ministre Justin Trudeau donne la tâche à l’ex-chef de police de Toronto de travailler conjointement avec le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, sur les politiques, les règlements ou les lois concernant le contrôle des armes à feu.

« Vous devriez piloter l'examen d'une interdiction complète des armes de poing et des armes d'assaut au Canada qui n’entraverait pas l'utilisation légale des armes à feu par les Canadiens », peut-on lire dans le document publié mardi.

Dans cette lettre de mandat, d’autres tâches liées au nouveau portefeuille sont énumérées, notamment de prendre en charge le plan du gouvernement pour s'occuper des demandeurs d'asile qui entrent au Canada de façon irrégulière et de superviser la légalisation de la marijuana et la guerre aux opioïdes.

La question du contrôle des armes à feu s'est à nouveau posée à la suite de la fusillade du 22 juillet à Toronto.

Justin Trudeau avait alors promis que le gouvernement prendrait des mesures afin d’assurer la sécurité des Canadiens, sans dire si le gouvernement envisageait d'interdire les armes de poing.

« Nous examinons ce qui a été fait dans d'autres pays afin de mettre la main sur des données probantes qui nous permettraient de prendre les bonnes décisions afin de nous assurer que nos citoyens et nos collectivités sont en sécurité dans l'avenir », avait déclaré le premier ministre.

Les ordres donnés au ministre Blair

La lettre de mandat de M. Blair a été publiée par le cabinet du premier ministre mardi, comme celles de chaque membre du cabinet.

Parmi ses autres tâches, on retrouve notamment les suivantes :

  • diriger des travaux à l’échelle du gouvernement pour élaborer de nouvelles lois et politiques visant à réduire le crime organisé et les activités des gangs au Canada;
  • diriger les discussions avec les États-Unis concernant l’Entente sur les tiers pays sûrs;
  • collaborer avec les ministres des Transports, des Affaires étrangères, et de la Sécurité publique et de la Protection civile pour trouver d’autres occasions d'élargir les opérations de prédédouanement pour les voyageurs qui se rendent aux États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique