•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Non, des réfugiés musulmans n'ont pas détruit une statue de Jésus en Suède

Trois photos montrent des personnes masquées fracasser un crucifix dans la rue.

Les photos proviennent du Chili et non de la Suède.

Photo : Capture d'écran - Facebook

Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

CHRONIQUE - Selon une fausse nouvelle qui date de 2016, des réfugiés musulmans ont détruit une statue de Jésus-Christ en Suède. En réalité, les photos montrent plutôt une manifestation étudiante au Chili.

La publication qui circule inclut trois photos de personnes masquées qui détruisent un crucifix dans la rue. « Avez-vous vu une ingratitude plus grande que celle-là? peut-on y lire. Alors que ce pays scandinave est très généreux et leur accorde l'asile loin de leurs frères, de la même foi, qui se massacrent entre eux, et malgré que la Suède leur fournisse des subventions, une assurance-maladie, l'éducation et tous les moyens [pour mener] une vie décente, ils osent insulter les Suédois ainsi! »

En fait, il est très facile de démontrer que cette histoire est fausse. Une petite recherche Google nous apprend que les photos ont été prises le 9 juin 2016 au Chili (Nouvelle fenêtre), et non en Suède. Il s'agissait d'une émeute qui a eu lieu pendant une manifestation étudiante (Nouvelle fenêtre) contre la présidente à l'époque, Michelle Bachelet, à Santiago. Des manifestants masqués étaient entrés dans une église et avaient volé le crucifix en question, puis l'avaient détruit.

En somme, ça n'a rien à voir avec les réfugiés, l'islam ou même la Suède. Il ne faut pas aller très loin pour vérifier l'histoire.

Néanmoins, la publication, qui date de 2016, a été partagée quelque 45 000 fois et elle n'est qu'un exemplaire de cette nouvelle parmi les centaines qui existent sur le web. On trouve ces images dans de nombreuses publications, en plusieurs langues, sur des blogues et même sur le réseau social somme toute assez inoffensif Pinterest.

Vive le web!

Vous avez vu circuler une info douteuse, une photo louche ou une citation peu crédible? Envoyez-la-moi! Vous pouvez m'écrire un courriel ou me joindre sur Facebook ou Twitter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !