•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary étudie 4 emplacements pour la consommation de cannabis en public

Deux hommes se tiennent dans un terrain vague couvert d'herbe en bordure d'une route.

Ce terrain vague situé dans le quartier Ogden est l'un des emplacements envisagés où il serait permis de consommer du cannabis en public.

Photo : CBC

Radio-Canada

La Ville de Calgary a dévoilé quatre lieux potentiels où il serait possible de consommer du cannabis en public après l'entrée en vigueur de la loi sur la légalisation. Cette initiative est cependant critiquée autant par des résidents que par des groupes de consommateurs de cannabis.

Les quatre zones de consommation sont situées dans le quartier numéro 9, représenté par le conseiller municipal Gian-Carlo Carra. C'est le seul conseiller à avoir demandé que des lieux potentiels soient étudiés pour le territoire qu’il représente. Les 13 autres conseillers n’ont pas voulu explorer davantage la possibilité d’installer un tel lieu dans leur quartier.

« Je l’ai fait parce que je pense qu’il faut que chacun dispose d’une façon légale de consommer une substance qui sera légale », affirme Gian-Carlo Carra.

Il fait ainsi écho à des craintes formulées après que le conseil municipal se fut prononcé pour un règlement interdisant la consommation de cannabis à usage récréatif dans tous les lieux publics. Ce règlement ne s’applique toutefois pas à la marijuana à usage médical.

Certains craignent qu’une tranche de la population, notamment les locataires et les touristes, ne dispose d’aucun endroit où consommer légalement de la marijuana. De nombreux baux interdisent notamment de consommer du cannabis à l’intérieur de l’appartement. Tous les logements ne disposent pas non plus d’un balcon.

Des quatre lieux, deux sont situés dans le quartier Inglewood, un autre, dans Bridgeland, et le dernier, dans Ogden. Il s’agit d’espaces verts sélectionnés en fonction d’une série de critères, dont la distance avec les écoles et des lieux fréquentés par les enfants.

Carte montrant les emplacements potentiels.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier site serait situé sur la 11e avenue sud-est, entre la 11e et la 12 rue. Le deuxième site serait situé au coin de la 93 avenue et de la 22e rue sud-est. Le troisième se trouverait dans le Parc Murdoch, la rue 7A nord-est. Le dernier emplacement est un espace vert au coin de Glenmore Trail et Ogden Road.

Photo : Radio-Canada

Consultation publique

Les Calgariens ont jusqu’au 7 septembre pour s’exprimer en ligne ou grâce à des formulaires accessibles sur chacun des emplacements envisagés pour la consommation en public.

« Nous nous attendons à recevoir beaucoup de réponses », explique Matt Zabloski, qui coordonne la stratégie de la Ville en vue de la légalisation.

Les emplacements choisis sont pourtant déjà loin de faire l’unanimité. « Ce serait un désastre. Il y a beaucoup d'enfants qui passent par ici », lance Betty McNamee, une résidente du quartier Bridgeland.

Certains consommateurs de cannabis croient au contraire que la Ville ne va pas assez loin pour permettre la consommation en public.

Patrick Parsons se tient dans le lieu envisagé pour la consommation d'Ogden.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le militant pro cannabis Patrick Parsons doute également que les citoyens de déplacent pour consommer.

Photo : CBC

Pour Patrick Parsons, un militant pro cannabis, regrouper les consommateurs dans de tels endroits isolés ne fait que les stigmatiser davantage.

« Y a-t-il vraiment quelqu'un qui va traverser la moitié de la ville pour venir dans l'un de ces parcs? », demande-t-il.

Il doute également que les résidents du quartier s'y rendent pour consommer du cannabis.

Une audience publique aura lieu le 9 octobre lors d'une rencontre du conseil municipal, un peu plus d’une semaine avant la légalisation. C’est seulement à ce moment que les élus décideront s’ils vont de l’avant avec les quatre emplacements proposés pour la consommation en public.

Avec les informations d’Audrey Neveu, Tiphanie Roquette et Colleen Underwood

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Drogues et stupéfiants