•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’humain l’emporte sur la machine à Dota 2

Une photo montrant cinq jeunes hommes de dos. Deux se tiennent par les épaules, un autre soulève un bouclier en métal gravé, un quatrième regarde le bouclier et le cinquième lève les bras en l'air en signe de victoire.
Les membres de Team OG soulèvent l'Aegis of Champions, le trophée des champions du monde de Dota 2. Cette année, le titre de champion était assorti d'une bourse de 11 millions de dollars américains. Photo: Reuters / USA Today Sports
Radio-Canada

Les humains ne font peut-être pas le poids contre les ordinateurs aux échecs et au jeu de go, mais ils règnent toujours en maîtres à Dota 2. La démonstration en a été faite la semaine dernière, au Championnat du monde de Dota2, à Vancouver, lors de deux matchs entre des réseaux de neurones artificiels d'OpenAI et des joueurs professionnels.

Dota 2 est l’un des jeux vidéo compétitifs les plus populaires au monde. Au cours d’une partie, deux équipes de cinq joueurs s’affrontent en temps réel avec l'objectif de détruire la base adverse.

Pour ce faire, chaque joueur contrôle l’un des 115 personnages uniques du jeu et utilise ses habiletés pour forcer ses ennemis à se retrancher de plus en plus loin dans l’arène.

Une photo montrant un plan large de l'intérieur du Rogers Arena de Vancouver, pendant la finale du championnat du monde de Dota 2. Au centre de la photo, on voir un écran géant sur lequel est projetée la partie. En-dessous, la scène principale sur laquelle se trouvent les joueurs dans des cabines insonorisées. Tout autour, la foule dans les gradins.Le championnat du monde de Dota 2 se tenait pour la première fois au Rogers Arena de Vancouver, en 2018. Photo : Reuters / USA Today Sports

Les meilleurs joueurs au monde parviennent à élaborer des stratégies complexes qui peuvent s’échelonner sur plusieurs dizaines de minutes pour tendre des pièges à leurs adversaires ou parvenir à s’emparer d’une zone clé de la carte.

Deux défaites en deux jours

OpenAI Five (Nouvelle fenêtre) est un système informatique composé de cinq réseaux de neurones artificiels indépendants qui prennent des décisions de façon autonome et apprennent de leurs erreurs.

En qualité de système informatique, il peut effectuer l’équivalent de 180 années d’entraînement humain par jour en jouant des parties en accéléré et sans interruption.

Quelques jours avant ses matchs historiques à Vancouver, OpenAI était parvenu à vaincre une équipe formée de quatre anciens joueurs professionnels et d’un analyste.

Une photo montrant des spectateurs assis dans les gradins d'un stade. Ils regardent tous en l'air vers un écran qui n'est pas visible dans la photo. Ils se tiennent le visage en signe de nervosité.Le championnat du monde de Dota 2 se tenait pour la première fois à Vancouver, en 2018. Photo : Reuters / USA Today Sports

L’équipe de robots d’OpenAI n’a toutefois pas fait le poids quelques jours plus tard sur la scène du Rogers Arena, où elle s’est inclinée contre paiN Gaming, puis contre une équipe formée de certains des meilleurs joueurs chinois.

Des changements de dernière minute

Les chercheurs d’OpenAI peuvent toutefois invoquer des changements de dernière minute aux règles (Nouvelle fenêtre) régissant leurs réseaux de neurones pour expliquer leur défaite. En effet, Dota 2 est un jeu vidéo extrêmement complexe et OpenAI Five s’entraîne avec une version simplifiée du jeu. Quelques jours avant les matchs à Vancouver, les chercheurs ont modifié leurs robots pour qu’ils suivent les règles officielles d’un peu plus près.

Les réseaux de neurones ont donc eu six jours pour s’entraîner avec ces nouvelles règles.

Encore du travail à accomplir

Ultimement, les chercheurs estiment que ces changements ne sont toutefois pas responsables de la défaite de leurs robots.

L’équipe d’OpenAI désire poursuivre le développement de son système dans les prochains mois afin de pouvoir un jour tenter sa chance à nouveau. L’objectif ultime du laboratoire de recherche est d’améliorer ses connaissances des technologies d’intelligence artificielle pour pouvoir mieux comprendre comment fonctionne l’apprentissage par renforcement, qui est la méthode utilisée pour entraîner OpenAI Five.

Quand les robots inspirent les humains

L’an dernier, un autre robot d’OpenAI avait battu un joueur professionnel dans un match de Dota 2 à un contre un. Depuis cette partie historique, de nombreux joueurs professionnels ont commencé à se servir de l’algorithme d’OpenAI pour s’entraîner.

Une photo montrant un jeune homme assis à un bureau en train de jouer à Dota 2. Il porte un casque d'écoute muni d'un microphone.L'équipe Team OG a remporté les championnats du monde de Dota 2, à Vancouver, le 25 août 2018. Photo : Reuters / USA Today Sports

Selon William Lee, alias Blitz, un ex-joueur professionnel de Dota 2, le comportement du robot a grandement contribué à modifier les stratégies sur le circuit professionnel. Celles-ci sont désormais plus axées sur la rapidité et l’agressivité.

Les chercheurs estiment que ce type d’algorithme pourrait un jour être utilisé pour gérer les ressources du système de santé ou les problèmes du réseau de transport des grandes villes, rapporte le Washington Post.

Avec les informations de Engadget, PC Gamer, et The Washington Post

Jeux vidéo

Techno